Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

D. TRUMP RECEVANT LA PLUS HAUTE DISTINCTION SAOUDIENNE

D. TRUMP RECEVANT LA PLUS HAUTE DISTINCTION SAOUDIENNE

D. Trump, le grand boss désigné pour être le gendarme du monde capitaliste faisait donc la tournée des popotes. A Ryad justement, capitale de l'Arabie saoudite, monarchie islamo-pétrolière qui avait invité tous ses potes de la même congrégation religieuse et gouvernementale. A la clé, 110 milliards de dollars pour le patronat US en contrats signés de vente d'armes.

Si j'en crois les infos à la téloche, D. Trump a parlé de paix aux monarchies pétrolières de droit divin. Ah bon? Et pas un mot sur ces régimes autocratiques qui oppriment la démocratie et les libertés, notamment les droits des femmes et des homosexuels? Pas un mot non plus sur le financement des bandes islamo-fascistes par ces mêmes monarchies intégristes. Par contre, des diatribes contre l'Iran, dont le régime n'est pas plus ma tasse de thé, qui fait dans le terrorisme en Irak ou en Syrie, selon D. Trump. Oubliant et ce n'est pas un hasard devant les médias du monde civilisé que Daech ou Al Quaïda sont frères de lait de la religion d'état en Arabie Saoudite. Et dans un passé pas si lointain de ça, Ben Laden n'était pas un simple commis en écritures coraniques, mais le fils d'une des plus puissantes familles saoudiennes, alliée à la monarchie en place à Ryad.

Emmanuel Macron, le président de notre mauvaise république, déjeunera "longuement" ce jeudi à Bruxelles avec D. Trump toujours en tournée des popotes. Pas à l'Elysée mais bien à Bruxelles, siège de l'UE du capital et de l'OTAN, ce bras armé de l'impérialisme américain.

En parlant de l'Europe et de Bruxelles, la Grèce de Syriza vient de se coucher une nouvelles fois devant le capitalisme européen et le FMI. Des grèves ont émaillé tout le pays lorsque le parlement a voté (Syriza + N.Dupont-Aignant à la sauce grecque) un énième plan d'austérité: augmentation des impôts et réductions des pensions de retraite, vente au privé d'entreprises publiques, etc.

Par Contre Syriza ne quitte pas l'OTAN qui lui ponctionne 2% de son PIB en budget de fonctionnement. Nouveau rappel: Syriza et le Pcf sont dans le Parti de la gauche européenne dans lequel la Place du colonel-Fabien à Paris ne compte pas pour rien.Combattre la rigueur en France et laisser faire Syriza: que sont mes amis devenus?

Commenter cet article

Canaille le Rouge 22/05/2017 08:06

j'ai fait rebondir tant je partage.