Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Joe Biden à Bruxelles: "Hello boys!"

Ben oui, que l'on soit du Parti Démocrate ou du parti Républicain, l'impérialisme américain dans le monde est toujours du même tonneau. Ce jeudi, Joe Biden, patron de la libre Amérique et de son billet vert, était à Bruxelles, dans son pré carré formé par l'Otan, le G7 et l'Ue du capital.

En ce moment, il détient plus de militaires américains dans l'Europe des marchés que lors du premier jour de sa présidence des USA, en 2021. A Bruxelles, il a donc consacré le leadership de Washington. Il en avait besoin papy Joe, à 79 balais, après sa honteuse défaite chaotique en Afghanistan. Grand merci à son ancien pote Poutine. Dans l'Europe du marché libre et non faussé, même des états dits militairement neutres, Finlande, Suède, Norvège, avancent vers l'Otan, ou du moins vers les marchands d'armes made in USA.

Ce jeudi, à Bruxelles, Joe Biden a annoncé des discussions avec ses valets européens, pardon alliés, pour fournir d'autres armes à l'Ukraine. Entamer des discussions, en langage US, cela signifie ordonner.

Bon, Safran et Thalès, marchands d'armes gaulois, ont déjà vendu un armement de pointe à la Russie de Poutine en 2015 et 2020. Désormais un autre marché juteux s'ouvre largement. En dollar ou en euro? Pas en rouble, si?

En tout cas, dans les guerres, on meurt surtout pour les industriels.

Commenter cet article