Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Brève de campagne de la présidentielle 2022

Ségolène Royal appelle à voter JL Mélenchon. Certes, chacun voit midi à sa porte et les girouettes ne tournent pas. Seul le vent change fréquemment de direction.

Ségolène Royale fut député PS des Deux-Sèvres et patronne de la région Poitou-Charentes jusqu'en 2017. Et toujours pour le parti à la rose,  elle fut battue à la présidentielle de 2005 par Sarkozy. Sous Hollande président, elle a été ministre jusqu'en 2017.

Puis, elle soutint Macron à la présidentielle de 2017. Bon, JY Le Drian, ministre de Hollande, fit pareil pour devenir ministre des affaires extérieures du Medef avec Macron président. Quant à Ségolène Royal, Macron, bon prince, l'adouba ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique: ça c'est un titre!

Puis, ladite dame se remit à fricoter avec le PS, reprit sa carte en 2021 et espéra être élue sénatrice par les Français établis hors de France. Mais elle fut battue avec seulement 2% des suffrages. Peut être le vote des pingouins reconnaissants.

En tout cas, il y a peu, sa favorite pour la présidentielle de 2022, c'était Valérie Pécresse.

Aujourd'hui, c'est Mélenchon: croix de fer, si je mens, j'irai en enfer! Mais en politique politicienne, ne retourne-t-on pas sa veste fréquemment?

Et brève de campagne pour la municipale partielle de Mantes-la-Jolie:

Le Pcf du Mantois -c'est qui?- rejoint la liste des "revenants" du Ps, de Lfi et de Eelv.

Pourquoi "revenants"? Parce qu'en 2020, aucun du Ps, de Lfi ou de Eelv ne présenta de liste contre la liste de la droite sortante. Aucun d'eux ne soutint même pas du bout des doigts la liste de Vivre mieux à Mantes-la-Jolie, conduite par le communiste sortant Marc Jammet. Finalement, 4 de cette liste furent élus. Et durant ce mandat, rien du Pc du Mantois -toujours qui c'est?-, de Lfi, de Eelv et encore moins du parti de Hollande président contre la municipalité de droite élue.

Pour les dernières cantonales, canton de Mantes-la-Jolie, Marc Jammet soutenu par le Pcf de Mantes-la-Jolie se présenta. Du côté des "revenants", bisbilles politiciennes. Du coup, le Pc du Mantois, -encore et toujours qui c'est?- présenta des candidats et ses potes, pour la municipale partielle d'aujourd'hui, présentèrent une liste concurrente. Ah que c'est beau la Politique politicienne avec un grand P. Non?

Commenter cet article