Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Peut-être dans le clos du dialogue dit social entre partenaires dits sociaux. Non?

En tout cas, L'Humanité de ce jour fait sa une sur "Le face-à-face inédit" entre Philippe Martinez (CGT) et Geoffroy Roux de Bézieux (MEDEF) dans le cadre du débat proposé par le journal lors de la Fête de l'Huma. C'est sur 3 pages et l'édito est signé par Sébastien Crépel qui a posé les mêmes questions à l'un et à l'autre des débatteurs et se félicite qu'un tel débat eut lieu.

L'Humanité n'est plus le journal officiel du PCF, mais celui "fondé par Jean Jaurès" depuis le 28e congrès du PCF, en 1994, qui a élu comme secrétaire général Robert Hue, héraut de la "gauche plurielle" au gouvernement, dirigée par le socialiste Lionel Jospin. Pour l'histoire, ledit Robert Hue, après avoir été soutien de Hollande président, se rangea parmi les soutiens d'Emmanuel Macron avant le premier tour de l'élection présidentielle de 2017.

Je ne suis plus encarté Place du Colonel-Fabien à Paris. J'avais adhéré au Parti en 1969, je fus élu communiste à Mantes-la-Ville en 1977 et dirigeant sur le site ferroviaire de Mantes, comme responsable du Comité du parti avec 4 cellules d'entreprises. Je fus d'ailleurs sanctionné par la SNCF pour avoir organisé un débat dans le foyer des célibataires.

Je ne cotise plus, mais je lis chaque jour l'Humanité auquel mon foyer est abonné. Et pas pour passer le temps.

Tout en étant pour la liberté de la presse et pour le choix de L'Huma d'organiser à sa guise un débat entre le dirigeant national de mon syndicat et celui du patron des patrons, ma lecture ne m'apprend rien de plus, sinon que "deux visions s'affrontent". Mais cela, pas besoin d'un édito et de 3 pleines pages, je le savais déjà. Et avant moi, tous ceux qui formèrent la CGT dans la lutte des classes qui l'oppose au système capitaliste.

En parlant de lutte des classes, en plus de mon engagement syndical à la CGT depuis 1972, j'ai eu également l'expérience du Conseil de prud'hommes de Mantes dont je fus président dans la section commerce.

Sans trahir le secret des délibérés, je peux affirmer que dans cette instance paritaire prévue par la Loi, -2 conseillers salariés et 2 conseillers employeurs-, il a fallut toujours batailler ferme contre le collège des patrons pour obtenir de justes indemnités à un salarié injustement puni par son employeur méconnaissant les droits du travail acquis dans le cadre de la lutte des classes. Et pas dans le cadre d'un débat policé.

Pour finir, au fait, quelle mesure sociale fut à l'initiative du patronat en France??

Peut-on débattre avec le Medef

Commenter cet article