Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Quand la justice lave plus blanc que blanc

Imaginez.Vous avez été ministre et patron d'un grand club de foot dans le Midi. Vous avez été repreneur d'affaires en faillite pour faire du blé et pas dans la fabrication du pain. Vous êtes en ce moment patron de presse.

Merdre, vous mes amis et camarades qui me lisez, jouez le jeu. Sinon, ce n'est pas marrant du tout!

Bien, en 2008, S., depuis le palais de l'Elysée, dirige les affaires du capital. Il a pour ministre des Finances madame L., laquelle a pour directeur de cabinet l'actuel boss d'Orange. Ben oui, chez les Grands, pas de plan social avec licenciement à la clé, mais du recyclage dans un poste à fric.

Toujours en cette année de grâce à Dieu 2008, un tribunal arbitral vous refile 403 millions d'euros d'indemnités plus 45 millions d'euros pour préjudice moral. Naturellement, comme vous faites partie des Grands, bas de barème Macron pour les prolos d'en bas devant les Prud'hommes. Mais un tribunal arbitral privé libre et donc faussé pour le Grand que vous êtes.

Comme l'affaire dégueule le fric à pleins seaux, la Cour de Justice de la République reconnait coupable madame L., ministre de S. qui avait pour dirlo de cabinet l'actuel boss d'Orange. Coupable pour "négligences", mais pas condamné. La Cour de Justice de la République ne juge que le gratin en politique. Entretemps, c'est vrai, madame L. est devenue chef du FMI.

La Cour de cassation, instance suprême de la justice, vous condamne toutefois à rembourser les 403 millions d'euros et autres broutilles offerts par le tribunal arbitral privé. Mais comme les huissiers de justice ne frappent qu'aux portes des petits...

Bon, hier, le tribunal correctionnel vous relaxe pour insuffisance de preuves. Il vous relaxe ainsi que l'actuel patron d'Orange, ex-dirlo de cabinet de madame L. J'oubliais, depuis 10 ans, vous avez pour conseil des ténors du Barreau, ça peut aider. Pas de comparution immédiate comme un vulgaire manifestant d'en bas. Mais 10 longues années de procédures judiciaires pour en fin de compte vous retrouver plus blanc que blanc.

J'oubliais aussi de dire que madame L. est passée de chef du FMI à chef de la BCE, adoubée à l'unanimité par les 28 états de l'UE du capital. Mais pourquoi écarter de la gestion du capitalisme un si formidable commis?

Bien, réveillez-vous maintenant. Vous n'êtes pas le héros de cette histoire, mais quelqu'un d'en bas et votre pouvoir d'achat est toujours en dégringolade. Mais vous êtes dans la patrie des droits de l'homme où chacun nait en droit égal avec son voisin. Sans déconner.

 

Ps: J'ai mis une pub de l'époque où la femme n'était pas l'avenir de l'homme, mais son grouillot. Heureusement, sous Manu 1er , la femme est égale en droit au boulot comme dans la société. Non?

Commenter cet article