Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Un tout dernier sondage montre que Manu Mac Macron se droitise. Mais était-ce la peine de rémunérer un sondage quand depuis le début l'ex-banquier d'affaires applique une politique des plus antisociales. Il engrange donc des points chez les potes à la bande à Wauquiez. Celui-ci va voir du côté de l'extrême droite s'il y est. Du coup, Marion Maréchal, ex-députée du parti de sa tante, en réserve des idées de la famille Le Pen & co, ouvre une école dite de sciences politiques en plein Lyon.

Pas gratuite du tout. L'égalité des chances pour tout citoyen nait égal en droit avec son voisin n'est pas le credo de l'extrême droite, ni de la droite tout court d'ailleurs.

Mais combien ça a coûté l'installation de cette boite à idées d'extrême droite qui enseignera les bonnes sciences politiques qu'il faut pour une France gauloise ? "Nous sommes une entreprise privée, nous n'avons donc aucune raison de vous en donner le montant", a rétorqué celle qui ne veut plus qu'on l'appelle Le Pen.

120 professeurs lui ont déjà prêté allégeance pour enseigner dans ce club très fermé au propre comme au figuré.

Un conseil scientifique assiste la toute nouvelle patronne. Et malgré que celle-ci dit s'interdire de diriger sa boite en faisant de la politique, ledit conseil scientifique est plutôt porté du côté des idées chéries par l'extrême droite.

Quelques exemplaires et tous des hommes, il faut de l'ordre ou il n'en faut pas. Pour commencer le général Jean-Marie Faugère, conseiller défense du groupe privé Thalès;  le Britannique Raheem Kassam, cadre du parti d'extrême droite Ukip; le politicien Paul Gauchon, fondateur du Parti des forces nouvelles; Yves-Marie Adeline de l'Alliance royaliste et chrétienne; le politicien et universitaire Patrick Louis, numéro 2 chez Philippe de Villiers;  Celui-ci sera co-président du conseil scientifique avec  le journaliste et catholique traditionaliste Jacques de Guillebon, patron d'une feuille que le Figaro décrit comme à droite toute.

Mais Roger, pourquoi faire de la pub pour cette école privée soutenue par des entreprises privées?

L'extrême droite ne cesse pas d'engranger des suffrages partout dans l'UE du capital. Elle participe même à la direction de certains gouvernements et sans que l'UE du capital ne s'en émeuve.

Alors, à l'heure où les canapés et la téloche servent de lieux de réflexion pour savoir qui jouera dans l'équipe de foot française, dormons ensuite sur nos deux oreilles. C'est beaucoup mieux et les forces de l'argent s'en trouveront toujours comblées. Ces forces de l'argent qui ont toujours deux fers au chaud, l'un pour soutenir la droite, Macron compris, l'autre envers l'extrême droite. Voyez plutôt qui a financé l'école de la nièce à sa tante.

Question de rassemblement

Commenter cet article