Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Dans l'aube de cette nouvelle année, deux affiches d'autrefois
Dans l'aube de cette nouvelle année, deux affiches d'autrefois

Elles furent placardées par le PCF, la première lors des élections européennes de 1979, quand celui-ci obtenait 20,52% des suffrages et 19 sièges. Le PCF affichait clairement dans cette affiche les couleurs tricolores de la Révolution française et de la Résistance à l'occupant nazi et à la collaboration française du patronat et de l'extrême droite.

Le deuxième affiche est contre les directives européennes. Le Pcf ne bêlait pas à l'Europe sociale à tout va, conscient que l'UE était bien l'outil du capital et pas autre chose.

Aujourd'hui, la Place du Colonel-Fabien à Paris en est à vouloir se "rapprocher des classes populaires", oubliant l'analyse de Karl Marx sur l'existence de deux classes antagonistes: celle de l'exploitation capitaliste et celle des exploités. Il en est à vouloir améliorer l'UE du capital par la prétendu gauche radicale, dont l'un des fleurons gouverne la Grèce actuellement et qui ne va pas dans le sens du progrès et de la justice sociale. Lire l'article de Reuters pris dans le blog de Canaille le Rouge: http://amers-cap.com/2018/01/le-bon-eleve-du-gue.html

Je n'ai pas la nostalgie du passé et le PCF n'a pas été exempt de graves erreurs dans son histoire. Mais ce parti avait vocation hier d'être dans les luttes, au sein des entreprises et dans la cité, pour porter la revendication, pas de dépasser le capitalisme, mais de l'abolir.

Dans la région Occitanie dirigée par Carole Delga, ancienne ministre socialiste de François Hollande, le Pcf participe à l'exécutif régional. Le 21 décembre, cette majorité a voté l'augmentation du temps de travail des fonctionnaires territoriaux. Que sont mes camarades devenus?

En lien le communiqué de la CGT-Services publics:

Commenter cet article