Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Oui, la même qui avec d'autres du grand capital, est tombé à bras raccourcis sur le président des USA pour la raison que vous savez, donne son feu vert mercredi dernier pour exploiter le gaz de schiste. Sans rire, à condition de respecter des "principes communs" minimaux, notamment sanitaires et environnementaux. Il vous ne vous en a pas parlé Nicolas Hulot?

Le Parlement européen, qui ne sert qu'à émettre des voeux, n'a pas été d'accord. Mais Bruxelles et les chefs d'état et de gouvernement dirigent seuls la politique européenne. C'est même écrit noir sur blanc dans les textes.

Attention, dit la Commission européenne dirigée par Jean-Claude Juncker, ex-premier ministre du paradis fiscal qu'est le Luxembourg et qui n'en a rien à tamponner de l'écologie solidaire, les états devront s'assurer que les installations pour exploiter le gaz de schiste soient "construites de manière à éviter des fuites à la surface et des déversements dans le sol, l'eau ou l'air".  Toujours sans rire.

Total, entreprise française du CAC 40, est doublement heureux. Il a investi 558 millions de dollars dans le gaz de schiste aux USA fin 2016. "Il ne s'agit pas d'un virage stratégique, Total a simplement saisi une opportunité qui lui semblait intéressante", indiquait une source proche du groupe dans le journal Les Echos à cette époque. Banco avec D. Trump. Et dans l'UE du capital, ça va baigner pour lui également.

Si vous ne le saviez pas, concernant Total,ce petit dessin pour vous rappeler.

Haro sur Donald Trump. Mais la Commission européenne vient d'autoriser l'exploitation du gaz de schiste

Commenter cet article