Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

A cela, il faut ajouter 887 fermetures d'usines. Oui, ces chiffres sont sans appel avec François Hollande président: l'argent public refilé au patronat sans contrepartie, soi-disant pour abaisser le "coût du travail"  a favorisé les forces de l'argent. Sous Arnaud Montebourg, ministre de l'Industrie -bonnet blanc- ou Emmanuel Macron dans ce même fauteuil -blanc bonnet-.

L'étude de l'observatoire de l'investissement Trendeo, parue dans l'Humanité de ce marcredi 28 septembre 2016, montre que la désindustrialisation de la France n'a pas cessé depuis 2009 et que le pouvoir socialiste a aidé la finance au détriment de l'emploi et du pouvoir d'achat des citoyens d'en bas. Chaque année en France, grâce à la drauche à l'Elysée et à la complicité législative des députés de François Hollande, 298,9 milliards d'euros (30,41% de la richesse nationale) sont prélevés par le capital en frais financiers de toutes sortes et en dividendes aux actionnaires...

Pendant ce temps, notreidéedelafrance.fr a été lancé ce mardi à 15h. Le jour même où les chiffres du chômage sont annoncés catastrophiques pour le mois d'août. Les politiciens socialo n'ont vraiment aucune vergogne!

Le site précité est chargé de valoriser l'action de Hollande président, tout en faisant croire à une initiative spontanée de la "jeunesse". Il est vrai, pas de pontife socialiste dans ledit site, ni même pas l'esquisse d'un logo à la rose. Que du vrai de vrai pour Hollande président bis: "Nous sommes fiers du chemin parcouru depuis 2012 [...] Nous, jeunes de gauche, nous vivons ensemble sans regarder nos origines, nos confessions ou nos différences [...] François Hollande l’a compris en choisissant la fraternité et la liberté", cosignent plus de 200 "jeunes de gauche".

Mais même l'Obs, média soutien de la drauche au pouvoir, écrit: "Notre idée de la France" est pourtant loin d'être un simple manifestation spontanée de soutien de la jeunesse hexagonale à François Hollande. Le site appartient officiellement à "Répondre à gauche",  lassociation présidée par Stéphane Le Foll qui avait permis de financer la campagne présidentielle de François Hollande en 2012."

Stéphane Le Foll donc, parrain officieux, mais surtout ministre socialiste en place et porte-voix officiel du palais de l'Elysée.CQFD.

Depuis 2012, 109 milliards d'euros publics au patronat et 6 611 300 chômeurs en août 2016: stop ou encore?

Commenter cet article