Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Imposante manif contre l'ayraultport ND-des-Landes ce samedi 27 février 2016

La police du ministre socialo Bernard Cazeneuve n'a comptabilisé que 10 000 manifestants. Jean-Yves Le Drian, président socialo de la région Bretagne et ministre de la Guerre de François Hollande, lui, n'y a vu que 15 000 gus au plus fort de la manifestation "selon un comptage définitif de la préfecture". La même que son compère Cazeneuve. Ouest-France n'a rien relaté du tout ou si peu et le Télégramme de Brest s'est enfin réveillé vers 19h 30, mais que pour noyer le poisson. Bref, la pensée unique au service du capital et ses valets apointés par l'argent public ont tenté de dénaturer la force indiscutable des opposants au projet aéroportuaire.

Nombre d'associations et d'organisations politiques soutenaient cette manif du 27 février. Pas la FNSEA qui préfère jouer les gros bras à la téloche tout en avalisant depuis toujours les directives de l'UE détruisant l'agriculture française. Pas non plus le PS ni aucun de ses frondeurs d'ailleurs. Mais peut-être que ces derniers n'avaient pas eu le bon de sortie de Martine Aubry de la gauche progressiste(sic), mais qui gouverne Lille avec le Modem de Bayrou lui de droite et pour la réforme El Khomri, comme tous ceux de droite.

 Le Pc de la Place du Colonel-Fabien à Paris a également brillé par son absence lors de cette manif. Mais ses dirigeants et ses élus de la Loire-Atlantique sont pour Ayraultport ND-des-Landes. Dès lors, sur l'Humanité.fr de ce dimanche, rien sur la manif.

Je finis ma chronique par un communiqué:

Communiqué de presse - Notre-Dame-des-Landes, le 27 février 2016

Les diverses composantes de la lutte de Notre-Dame-des-Landes (Coordination des opposants, COPAIn, ZAD ...) organisatrices de la mobilisation du samedi 27 février 2016 "pour l'abandon du projet d'aéroport et pour l'avenir de la ZAD", se réjouissent de l'énorme réussite de cette journée, pourtant organisée une nouvelle fois dans un délai très court.
Nous avons vécu ce jour certainement la plus grosse manifestation pour la sauvegarde du bocage de Notre-Dame-des-Landes et pour le soutien à celles et ceux qui font vivre cette ZAD.

Les organisateurs saluent les plus de 60 000 personnes qui se sont déplacées, parfois de très loin (68 cars venus de toute la France), pour apporter leur soutien infaillible à cette lutte emblématique contre un projet inutile - basé sur des mensonges, des secrets et des manipulations - écologiquement et économiquement intenable.
Le convoi venu de l'est était composé d'une cinquantaine de tracteurs - présence voulue symbolique pour rappeler l'enjeu de préservation de la terre agricole - et d'un millier de personnes à vélo dès le point de départ de l'Erette.
Il a rejoint, sous les acclamations, l'impressionnante marche venue de l'ouest, festive, musicale et colorée.

Les nombreux messages de soutien venant de partout (Allemagne, Italie, Turquie, Belgique, Grande-Bretagne, Québec...) prouvent, s'il en était encore besoin, que la lutte au départ locale de Notre-Dame-des-Landes rejoint désormais des préoccupations globales de choix de société. Le constat de l'incohérence entre, organiser la COP21 et, quelques mois après, vouloir construire un aéroport près d'une ville qui en possède déjà un, a été lui aussi renouvelé.

L'ambiance festive qui a régné toute la journée ne doit pas faire oublier la détermination farouche des opposant-e-s pour obtenir rapidement l'arrêt des procédures d'expulsion et l'abandon du projet. Les prochaines semaines seront déterminantes.

L'annonce d'un référendum sur le projet d'aéroport - dont l'organisation reste pour le moins floue et sujette à caution - n'a pas affaibli le mouvement d'opposition, bien au contraire.

On ne lâchera rien ! L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ne se fera jamais !

Commenter cet article