Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Que sont mes amis de Mantes-la-Ville devenus?

Dans le nouveau canton passé par les fourches caudines du palais de l'Elysée, le maire d'extrême droite de Mantes-la-Ville est candidat. On aurait pu croire que les héritiers du combat contre les ligues fascistes en 1934, des luttes de la Résistance contre l'occupant nazi et les collaborationnistes de Pétain ou celles contre l'Oas assassine, bref que les descendants des partisans de la Liberté et de la Démocratie présentent un binome sur un programme de progrès et de justice sociale dans ce nouveau canton.

Et bien non, les cocos de la section de Mantes-la-Ville n'ont pas daigné répondre à ceux de Mantes-la-Jolie. Et on apprend par la presse, que la chef de file du Fg aux dernières municipales à Mantes-la-Ville est la présidente du comité de soutien des candidats Parti de gauche dont la plupart sont parachutés dans le nouveau canton. J'ai voté Fg pour les présidentielles en mai 2012 et pour les législatives de juin de la même année. J'ai adhéré au PCF en 1969, pourquoi aucune réunion des adhérents du parti dans ce canton? Y aurait-il un dieu, un césar, un tribun suprême pour dire les choses en place et lieu de la démocratie directe?

La section Pc de Mantes-la-Jolie présente donc des candidats, sans l'aval de la direction coco de Mantes-la-Ville d'après ce que je crois savoir. Je connais Armelle fonctionnaire territoriale itinérante et Didier magasinier. Leur engagement militant ne peut pas être mis en cause.

Je connais plus particulièrement Didier Gauvreau. Il est l'un des dirigeants de l'Institut CGT d'histoire sociale de la région mantaise. En effet, il pense qu'étudier le passé et le faire connaître est gage de succés dans les combats présents et l'avenir. Il est aussi syndiqué à la CGT dans son entreprise. Il n'est plus délégué du personnel, son patron ayant découpé sa boite en plusieurs bouts pour isoler la CGT. Ainsi lui et un ancien délégué se retrouvent-ils dans un milieu hostile. Pour autant, ils restent fidèles aux engagements de la CGT.

En ce moment, Didier est sur le terrain à Mantes-la-Ville, commune dont il est natif, dans les quartiers populaires et sur le marché. Pour les idées que j'ai énoncées plus haut et qui sont toujours les miennes. Et vous mes amis de Mantes-la-Ville, où êtes-vous?

Roger Colombier

Mantevillois de 1972 à 1983, conseiller municipal communiste de Mantes-la-Ville (1977 à 1983), poursuivi par la SNCF pour activités politiques dans l'entreprise, ancien dirigeant du Comité de parti des cheminots de la région mantaise.

 

Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat

La rose et le réséda. Louis Aragon

Commenter cet article

EL DIABLO 12/03/2015 16:33

Mes encouragements aux camarades communistes candidats dans votre canton -Salut et fraternité EL DIABLO

CANOVILLE CHRISTIAN 09/03/2015 11:13

OUI ! ou va le parti ????? Adhérent en 1970 secrétaire de cellule de mon entreprise SELMER, membre des comités de section de Mantes, Mantes, la Mantes la Jolie aujourdhui il semblerait que la FD du parti ne me considère plus comme communiste!!! Il va falloir quand régler ce problème car il y en marre. Heureusement que les cocos de Mantes la jolie présentent une liste vraiment communiste avec les outils. Même si les parachutés du front de gauche ne sont pas dorés il ne sont pas rouges non plus.

aline 09/03/2015 10:39

Comme tu as raison de te poser la question, on aurait pu penser que la section de Mantes la Ville aux dernières élections se seraient remués face au danger, elle a fait ce qu'elle faisait si bien palabrer, ironiser sur la paille de sa voisine tout en ignorant la poutre qu'elle se traînait, et le résultat toute la France le connait. On aurait pu croire qu'avec cette cuisante expérience, cette section ainsi que la fédération auraient fait preuve de mansuétude, de sagesse, de solidarité envers le combat que mènent les candidats de valeur qu'ont plébiscités les communistes de la section de Mantes la Jolie. Oui où se sont-ils fourvoyés ces anciens militants que je côtoyais élus aux comités de section à l'époque du PCF avec faucille et marteau car l'objet de nos luttes d'hier est toujours aussi présent aujourd'hui. ALINE

caroleone 09/03/2015 10:26

Hé oui Roger, c'est ainsi mais on sait de quel bois tout ceci est fait.
Et nous soutenons nos camarades et iront voter encore une fois pour des idées qui sont les nôtres et sont portées par des camarades qui nous ressemblent, qui sont auprès des luttes sur le terrain et pas seulement lors des campagnes électorales. Merci à vous, camarades de prendre encore le risque de nous proposer une alternative.Bon vent pour ses élections. Et merci à toi camarade Roger.
J'aime bien cette version de Lavilliers.

Amitiés

caro