Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

CGT : LE MEDEF VEUT IMPOSER LA DÉRÈGLEMENTATION COMPLÈTE DU DROIT DU TRAVAIL dans CGT cgt2

A la veille de la réunion des 10 et 11 janvier sur la "sécurisation de l'emploi", par médias interposés, la CFDT et le MEDEF se sont faits la bise. Ce qui augure de leur signature au bas d'un chiffon de papier entre "partenaires sociaux", comme le souhaite ardemment le gouvernement.

Ce vendredi 4 janvier, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT a souhaité la réduction des temps partiels subis, une complémentaire santé pour tous, des droits rechargeables à l'assurance chômage et une taxe pour limiter les contrats cours. Un point c'est tout.

 

Laurence Parisot lui a répondu être favorable sur une complémentaire santé à tous les salariés du privé, qu'il faudrait en fixer le montant et les délais de sa mise en route (Oui, le changement ce n'est pas maintenant). Pour le reste, elle est aussi prête à lâcher du lest sur une "taxation des contrats précaires", ce qui ne coûterait pas grand chose vu que ça serait financé par les cotisations sociales, lesquelles ne sortent pas de la poche du patron mais du labeur fourni par le salarié. Le Medef est aussi partant pour, dans une entreprise "en difficulté", de baisser les salaires et la durée du travail tout en conservant les effectifs. Sur ce point, "on peut trouver un moyen d'attente avec les partenaires sociaux"... en l'occurrence la CFDT, la CFTC et la CGC.

 

Voilà le décor est planté et les "partenaires sociaux" vont sans doute s'associer pour dérèglementer le Code du travail.

 

La CGT, par la voix de son secrétaire général Bernard Thibault, a rappelé que "ça fait 25 ans qu'on nous explique qu'en précarisant, en assouplissant le Code du travail, on va créer des emplois. Il n'est pas question d'accepter que les licenciements et la précarité créent les emplois de demain".

 

Commenter cet article