Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  GDF Suez, groupe privé coté en Bourse, a donc gagné devant le Conseil d'Etat le déblocage du tarif du gaz, au non de la loi européenne sur la concurrence libre et non faussée. Et je n'ai pas entendu quelqu'un du gouvernement remettre en cause ce dogme, du côté du Ps ou du côté des écolos.

 

  Si vous ne le saviez pas, les prix de l'énergie sont fixés par une formule décidée par les capitalistes et sans qu'un gouvernement ne puisse y mettre son nez. C'est dire l'arbitraire absolue. Donc, d'après ladite formule et vu le blocage du prix du gaz qui était illégal selon Bruxelles, GDF Suez est en droit d'attendre 10% d'augmentation, avec effet rétroactif depuis avril 2011, soit en moyenne 40 euros de la part de ses 11 millions d'abonnés.

   Alors, le gouvernement de François Hollande, qui n'est pas celui de l'augmentation du pouvoir d'achat mais de l'effort assuré, a pris le taureau par les cornes. Non, il ne renationalisera pas GDF malgré qu'il en est tous les pouvoirs. Il vient d'annoncer une "réforme structurelle" sur les tarifs de l'énergie. Revoir la formule de fixation du prix du gaz? Non, c'est contraire à la liberté (des marchés).

 

  Alors voila: chaque ménage aurait droit à une certaine quantité de gaz facturée au "tarif de base", celui-ci dépendant de la composition de la famille, du climat sous laquelle elle se loge, comme de l'isolation de sa hutte. Pour cela, il faudra déclarer la superficie de ladite hutte. Et aussi procéder à un diagnostic thermique des lieux. Et ce sera gratuit, vos excellences, vous qui logeaient gratos dans les appartements de la République? Non, bien sûr, puisqu'on est pour l'effort assuré. Cela coûtera au minimum 100 euros, selon le Canard enchaîné qui en a causé avec le député Ps chargé de l'énergie.

  Et qui sera la société chargée de diagnostiquer? Un ange passe, il va à la Bourse de Paris pour voir où en sont ses actions de GDF Suez.

Commenter cet article

S
nous allons de scandale en scandale avec ces endormeurs du nouveau gouvernement de changement qui n'en est pas un

11 millions d'abonnés à qui on demanderait un remboursement
dans vos rêves les capitalistes, nous les abonnés allons prendre nos responsabilités et ne rien payer , en effet du passé faisons table rase
quand à l'usine à gaz que veut monter le numéro 1 des endormeurs, dans ses rêves avant que cela ne vienne dans ses pires cauchemars, il a le pouvoir de re nationaliser alors qu'il le fasse et
rapidement car les gaz trop longtemps chauffés peuvent exploser
Répondre