Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

salaire-300x227.jpg

  Pour tordre le cou aux dires du patronat, sur ces travailleurs travaillant en France et dont le coût du travail pénaliserait la compétitivité des entreprises installées dans notre pays. Pour tordre aussi le coût à la Cour des comptes déblatérant dans le même sens et dont les avis, en ce moment, semblent plaire au gouvernement de François Hollande: ces chiffres du Bureau of labor statistics, agence officielle sur le travail des USA, lesquels s'y connaissent en business:

599756_3868413662356_82119827_n.jpg

  Comme on peut le voir, dans le système capitaliste, la marche est haute entre les Philippines dont le coût horaire du travail est fixé à 1,9 euros et celui de la Norvège fixé à 57,5 euros. Faut-il pour cela tout délocaliser dans ce pays ou bien changer le système qui met en compétition les travailleurs du monde entier, tout en pillant les richesses de la planète pour le seul profit des marchés?

   A travers ce tableau, on distingue également pourquoi les tenants du capitalisme sont pour la concurrence libre et non faussée. Quant à la sacro-sainte Allemagne qu'il faudrait absolument copier en tout, les chiffres montrent la réalité économique de ce pays. Et sur le pdg de Psa qui met en avant le soi-disant coût du travail en France pour licencier, que dire de Nissan construisant en France des voitures avec des salariés de notre pays...

 

  Ces statistiques américaines montrent aussi le rapport de force entre les exploiteurs et les exploités, entre un pays avec une force syndicale et un autre où le syndicalisme est quasi inexistant sinon nul. Les couvertures sociales existantes d'un pays à un autre sont également la conséquences des luttes et des acquis sociaux.

 

  A mettre aussi dans le débat, la position des pays nordiques avec un coût de travail élevé, ce qui ne gêne ni leur devenir industriel ni leur avenir économique.

Commenter cet article