Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com

     Hier, La France a rendu un hommage mérité à sept de nos soldats morts en mission commandée dans le bourbier afghan. Militaires, ils en avaient accepté les risques. Pour autant, il est normal de s'incliner sur le sacrifice de jeunes hommes fauchés dans la fleur de l'âge. Et l'hommage de la nation à ces militaires tués au combat est d'autant plus mérité que Nicolas Sarkozy avouait, il y a peu: "il faut savoir terminer une guerre". Preuve que le Chef des armées, selon la Constitution française, sait que cette guerre est définitivement perdue.

     Mais dans ce terrible fiasco humain et militaire, pourquoi attendre 2014, terme que le palais de l'Elysée a fixé unilatéralement? D'ici là, combien d'autres hommages seront rendus à nos soldats morts inutilement? Combien d'autres drames pour des familles et des proches endeuillés? Combien de souffrances pour nos soldats au combat, combien encore de blessés ou de mutilés parmi eux?

     Les Talibans entrent dans Kaboul comme dans leur jardin. La tyrannie de ces intégristes religieux se réinstalle partout dans le pays. L'aviation américaine poursuit ses bombardements aveugles, au point que notre armée, alliée aux USA, qui se préoccupe aussi sur le terrain d'objectifs humanitaires, s'aliène les populations civiles censées être libérées. Pendant ce temps, Le gouvernement de Kaboul s'installe chaque jour plus dans la corruption et la vente de la drogue. Enfin, ni la démocratie la plus élémentaire, ni la liberté n'ont été installées en Afghanistan? Alors pourquoi attendre 2014?

 

     La Lybie, autre guerre paraît-il juste. Comme était justifiée l'invasion de l'Irak, sans doute?  Kadhafi, hier notre grand ami et aujourd'hui le plus terrible de nos ennemis? Les groupes socialistes au Parlement viennent de voter la poursuite des combats. Les élus écologistes aussi, mettant quelque peu en porte à faux les déclarations sur le défilé militaire du 14 juillet de leur candidate à l'élection présidentielle.

     Il n'y a que les guerres de libération nationale qui sont justes. Pour le reste, comme le disait Paul Valéry: "La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent, mais qui ne se massacrent pas"

Commenter cet article