Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Les premières plaintes datent datent de 17 ans et c'est vrai, qu'au temps où va la justice, beaucoup de salariés décéderont avant que le dossier ne passe devant un tribunal.

 

La juge Marie-Odile Bertella-Geffroy s'est accrochée à ce dossier. Elle a même mit en examen Martine Aubry en sa qualité d'ancienne directrice des relations du travail (DRT) du ministère du Travail entre avril 1984 et septembre 1987.

Cela fait 10 ans qu'elle bosse dur. Toute seule pour instruire ce scandale gigantesque dans son bureau de la rue des Italiens à Paris, au milieu de piles de dossiers. Seulement voilà, après 10 ans, même si une affaire n'est pas prête pour aller devant un tribunal, malgré le zèle du juge d'instruction et de son manque criant de moyens, on doit être muté. Un point c'est tout.

 

Madame Marie-Odile Bertella-Geffroy a demandé une dérogation à François Hollande. Mais celui-ci en ce moment fait le tour des popotes des grands maires PS pour parler vrai. En attendant, la juge ne peut plus faire d'actes officiels pour ne pas qu'ils soient annulés.

 

"Je pense que je peux boucler le dossier en un an", a dit cette magistrate.

 

L'amiante, par la faute du patronat, pourrait bien avoir causé la mort de plus de 100 000 personnes d'ici 2025.

 

Tiens, à la télé, ils ont parlé très longtemps d'une cheminée qui a eu du mal à tirer sur le toit du Vatican. Oui, 115 vieux célibataires qui font du feu, c'est quand même plus important.

amiante.JPG

Le 13 février 2012, deux responsables des usines Eternit ont été jugés responsables de la mort de près de 3 000 personnes des suites de leur exposition à l’amiante produite dans ces usines, et condamnés à 16 ans de prison.

Ce procès est historique. L'instruction avait débuté en 2009. 

Oui, mais non, c'est en Italie, pas dans la patrie des droits de l'Homme et des salariés!

 

Dernières nouvelles de France: Le Conseil supérieur de la magistrature (dont le président est François Hollande et le vice-président la ministre de la Justice) souhaiterait que madame Odile Bertelle-Geffroy soit effectivement mutée.

 

 

Commenter cet article