Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

     tache.jpg

     Oui, vraiment, le jour même où le président-candidat allait s'adresser à la France et à tous ses chers compatriotes, le député UMP du Nord y est allé franco contre les homosexuels. Une fois de plus. "La déportation des homosexuels en France durant la Deuxième Guerre mondiale était une légende", ont rapporté les médias le citant nommément.

     Du coup, Copé, le boss du parti de l'Elysée, a actionné le couperet: Christian Vanneste en est exclu et l'UMP lui retire en même temps son investiture pour les législatives de juin 2012. Ah, ça mais!

 

     Le député UMP du Nord s'en trouve baba, lui tellement habitué à cirer les pompes. Nicolas Sarkozy n'avait-il pas déclaré dernièrement qu'il était contre le mariage entre deux personnes d'un même sexe? Et son horizon ne semblait-il pas radieux avec le ralliement à l'Elysée de la non moins brillante Christine Boutin, sainte patrone du parti chrétien-démocrate français et fervente catholique? Christine Boutin, cette double caution morale, n'avait-elle pas annoncé suivre le panache immaculé de Nicolas Sarkozy à cause qu'il s'opposait au mariage gay?

     Oui, il était sûr de son coup, Christian Vanneste député UMP du Nord et jamais désavoué par le parti du président de la République. Son palmarès parlait tout seul: L'homosexualité était dangereuse pour l'humanité et inférieure à l'hétérosexualité... Il avait rapproché l'homosexualité de la pédophilie... Il avait soutenu Rome qui, par glissement sémantique, désignait les coupables des abus sexuels au sein de l'Eglise comme des homosexuels et non comme des pédophiles... Il avait qualifié le mariage homosexuel "d'aberration anthropologique"...

 

     Mais le voilà banni de l'UMP, comme le dernier des çons.

    Bon, qu'il se rassure. Membre de la Droite populaire, celle qui incarne la droite de l'UMP, il prônait allègrement le rapprochement de son parti avec celui de la famille Le Pen. Comme la fille de son père est élu aussi du Nord, il doit la connaître. Pourquoi ne pas s'échanger leurs numéros de téléphone respectifs? Le Fn a besoin du talent d'homme comme Christian Vanneste. Et l'UMP, au sein de la Droite populaire, ou ailleurs, lui trouvera facilement un remplaçant.

Commenter cet article