Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Alexandre Benalla, enfin le retour... Mais pas dans le palais de l'Elysée

Le dessin ci-dessus de l'AFP le dénomme ex-collaborateur d'Emmanuel Macron. Un peu comme si cet ex-banquier d'affaires ne comptait pour rien dans le palais de l'Elysée et Alexandre Benalla n'était qu'un simple coursier dans l'administration de la présidence de la République.

Les premiers faits reprochés remontent au 1er mai 2018, lors d'une manif à Paris. où il avait molesté des individus comme ils disent dans la police. Oui, ce n'est pas du tout de la comparution immédiate devant la Justice et Alexandre Benalla était plutôt dans les rangs de forces de l'ordre sans en avoir la qualité, assuré sans doute de son immunité auprès de qui-vous-savez.

Le prévenu était socialiste avant de passer corps et âme dans le camp macroniste.

Formé à la sécurité politique par Éric Plumer, responsable national du service d'ordre du Parti socialiste pour bosser, à partir de 2010 pour le service d'ordre du parti. Alexandre Benalla est chargé notamment de la protection de Martine Aubry pendant la primaire socialiste de 2011, puis en 2012 dans  l'équipe de sécurité de la campagne de François Hollande. Hollande président, il est chauffeur d'Arnaud Montebourg adoubé ministre du Redressement productif. Entre nous, Arnaud Montebourtg est candidat à la présidentielle de 2022 sur à quelque chose près le Redressement productif qu'il faudrait à la France.

Le , Alexandre Benalla est engagé comme responsable de sécurité d'En marche et participe ardemment à la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron. Comme quoi, quand on a des convictions politiques ancrées.

Après la victoire de son nouveau boss, il intègre l'Élysée en qualité de chargé de mission dans le cabinet présidentiel et devient l'un des deux adjoints du chef de cabinet. Il obtient le permis de port d'armes.

Il participe au projet de réorganisation de la sécurité intérieure et extérieure du président de la République.

Selon plusieurs sources, Alexandre Benalla vit dans l'intimité du président de la République et de sa femme Brigitte : il les accompagne dans leurs déplacements et activités privés, au ski, au tennis, ou pendant les vacances. D'après Le Monde, Alexandre Benalla faisait partie du « premier cercle » d'Emmanuel Macron, qui s'était entouré d'un petit groupe de « fidèles »

Ceci écrit, Alexandre Benalla comparaît enfin devant la Justice.

Commenter cet article