Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Et ne pas ajouter madame la marquise, parce que la France est en république, nom d'un chien et que les aristocrates n'existent plus. Bon, les élites républicaines logent dans des palais de l'Ancien régime et ils s'y plaisent bien. Mais à part ça, 100 000 morts banalisés par les médias aux ordres de la 5e puissance mondiale qui a un siège permanent au Conseil de sécurité de l'ONU. C'est dire...

Chaque jour que Macron fait en France, l'équivalent d'un Boeing explose avec des centaines de morts. Mais aucun mea culpa de l'ex-gérant d'une grande banque d'affaires, posé à l'Elysée par le capital et quelques autres, dont des ténors du Parti socialiste, faut-il le rappeler.

Toujours pas de mea culpa, alors que la barre des 6 000 êtres humains en soins critiques est en passe d'être franchie.

Ce mercredi, à la sortie du conseil des ministres, Gabriel Attal, porte-voix de l'Elysée avec rang de ministre, affirme: "évidemment qu’il y aura un temps d’hommage, de deuil pour les victimes de la Covid-19. Le président a déjà eu l’occasion d’en parler, dans les conseils de ministres."

Le député Mathieu Orphelin, ex EELV et vice-président à ce titre de la région Pays de Loire, devenu député macroniste en juin 2017, ripoliné chef d'un groupe Ecologie démocratie solidarités, souhaite une journée nationale d’hommage aux victimes de la Covid, le 14 juillet 2021 pour une première commémoration.

Cela tombe bien, son ex-collègue du parti godillot de l'Elysée, la députée Patricia Mirallès, a aussi déposé une proposition de loi en ce sens.

Que va donc dire Manu 1er pour ces 100 000 morts dont il n'est aucunement coupable, s'emballent les médias au service de l'argent-roi. Un hommage de notre sauveur suprême et puis, on oublie tout pour recommencer au nom du capital?

Stéphane Bancel, le pdg français de l'américain Moderna, vient de rentrer dans le classement des plus grandes fortunes gauloises, d'après le classement de Forbes, avec une cagnotte de 3,5 milliards d'euros!

Mon grand-père maternel me disait que si un jour la chasse aux cons était ouverte, il n'aurait jamais assez de cartouches. Il était ana sur les bords et il est mort depuis longtemps mon papé Andal Casas.

Ceci dit et aucunement à prendre pour une cible, l'affiche du candidat Macron à la présidentielle de 2017. Rien que pour apprécier où on en est depuis son élection...

Monsieur 100 000 morts, mais sur Macron.com, tout va très bien

Commenter cet article