Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La preuve: le nouveau hôpital de Carcassonne construit en 2014 en zone inondable: couloirs inondés, ascenseurs HS, interventions chirurgicales reportées dans le tout neuf hôpital de la préfecture du département de l'Aude, excusez du peu!

Vous avez dit aménagement du territoire dans l'Aude?

Lu sur Le Huffpost: À Carcassonne, l'eau a même infiltré le sous-sol du centre hospitalier. Situé en périphérie de la ville, à moins d'un kilomètre d'un bras de l'Aude en crue, l'établissement a été inaccessible pendant quelques heures lundi matin, avant qu'une dépanneuse ne vienne débarrasser les véhicules charriés par l'eau qui bloquaient le passage.(...)

"Voilà ce qui arrive quand on construit un hôpital tout neuf en zone inondable connue!", se désole Jean-Philippe Masson, radiologue à Carcassonne et président de la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR), qui a partagé des photos sur Twitter. (...). L'établissement "a été construit sur une zone connue pour être inconstructible", s'agace-t-il encore, contacté par Le HuffPost.

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, n'a pas trouvé de botte à son pied pour lui rendre visite. Quant à son patron, Manu 1er, il a chaussé lui ses bottes de 7 lieues. Du coup, il a été propulsé très très loin de l'Aude sinistrée. C'est vraiment bêta.

Mais attention, de là, du pays des riches et du patronat, il vient d'adouber un nouveau ministre de l'Intérieur: le patron de son parti.

Vous avez dit aménagement du territoire dans l'Aude?

Le nouveau pistolero à ce poste vient de promettre 300 euros par sinistré et 100 euros par enfant. Mais gaffe, que pour les sinistrés les plus touchés!

De la compassion pour le ministre du gouvernement des riches et du patronat? Pas du tout, ce n'est que l'application des textes réglementaires. Cette très petite aumône est versée, à titre exceptionnel, à chaque victime "d’accident, de sinistre ou de catastrophe de grande ampleur" pour couvrir ses besoins essentiels les plus urgents.

Et pour les assureurs aux franchises démentielles qui tardent toujours à mettre la main dans leurs coffres-forts pour indemniser?

Dans un communiqué du 15-10-2018, la Fédération française des assurances, avise ainsi les sinistrés. Je fais court:  Rapidement se mettre en relation avec son assureur qui indiquera les démarches à faire. Prendre autant que possible les mesures nécessaires pour éviter l’aggravation des dommages causés par les intempéries. Bien regarder les garanties des contrats d’assurance.

Ouhaou, ça ne va pas faire mal du tout aux Assurances et à leurs actionnaires! Mais c'est normal. Lorsque Emmanuel Macron fut ministre de l'Economie et des Finances sous François Hollande, il n'a pas cherché à modifier le Code des Assurances. Les parlementaires socialistes n'ont trituré que le Code du travail, avant la loi El Khomri qui a persévéré. Et sous le quinquennat de notre révérendissime Manu 1er , cela continue côté droit des travailleurs. Mais pas pour celui exorbitant des Assureurs: business is toujours business dans notre vieille société capitaliste. CQFD.

Commenter cet article