Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pierre Gattaz a refilé son million d'emplois en carton à Geoffroy Roux de Bézieux

Sans rire, car le MEDEF ne prête même pas à sourire, réunie en conclave, l'organisation patronale a choisi un macron-compatible pour succéder à Pierre Gattaz qui ne l'était pas moins.

Le nouveau patron des patrons, après avoir été pour Sarkozy, puis pour Fillon, s'était rallié à l'ex-banquier d'affaires Emmanuel Macron. Dis-moi qui sont tes amis, je te dirai à quel côté de la barricade tu appartiens.

Interrogé dernièrement sur la valeur du SMIC par RTL, il l'avait estimé à "1 280 euros net, quelque chose comme ça", soit 110 euros de plus que son montant actuel. C'est dire que le numéro 2 du Medef à cette époque en connaissait un rayon. Et de rajouter sans vergogne: "Je sais que c’est très compliqué de vivre avec un tel revenu, surtout à Paris et dans les grandes villes. Mais les entreprises ne pourraient pas le supporter, elles viennent tout juste de commencer à reconstituer leurs marges." Ce que le CAC 40 avait follement applaudi.

Bref, pas de grain à moudre avec Geoffroy Roux de Bézieux en tant que nouveau patron des patrons. Mais dans la lutte des classes, qui oppose les producteurs de richesses à ceux qui s'en accaparent, quand le patronat a-t-il été synonyme de justice sociale et de progrès pour l'humanité?

Commenter cet article