Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Bien évidemment, même si je ne suis pas du tout fan de foot, je soutiens l'équipe nationale. Ceci dit, en 1998, après la victoire de la France à la coupe du monde de foot, la presse a rempli des pleines pages sur la France Blacks, Blancs, Beurs. Tout le monde était beau et gentil avec son voisin et peu importait son origine. A croire que le racisme n'existait plus dans la patrie des droits de l'homme.

Mais au premier tour de l'élection présidentielle de 2002, étaient qualifiés pour le deuxième tour Jacques Chirac de droite, avec 19,88% des voix, et Jean-Marie Le Pen de l'extrême droite avec 16, 86% des voix. Plus de Blacks, Blancs, Beurs. Et en 2005, des émeutes dans les quartiers populaires et pauvres fortement touchés par le chômage et la précarité.

En 2018, l'équipe nationale de foot retrouve ces couleurs qui font la France d'aujourd'hui, comme celles de 1998 d'ailleurs. Et les médias de la glorifier.

1998: allez les Bleus! 2018: toujours allez les Bleus!

Mais à la présidentielle de 2017, la fille de son père obtient 21,30% des suffrages, + 3,4% sur son digne géniteur. Elle sera au deuxième tour et obtient 33,39%, battue par un ex-banquier d'affaires de droite et de droite.

Aurai-je sauté un épisode, ou plusieurs, depuis 1998?

Commenter cet article