Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le palais de l'Elysée s'était doté pourtant du très médiatique téléécologiste Nicolas Hulot comme ministre de l'écologie. Or l'ouragan Irma, le plus effroyable jamais connu, vient de ravager nos ex-colonies et Mirza, pardon le big boss de Ushaïa, qui ne pipe mot?

Pas un fifrelin contre le réchauffement climatique alimenté par le système capitaliste qui bouffe notre planète et ses êtres humains, notamment les plus déshérités. Pas un marmonnement  contre le gendarme du capitalisme international, la libre Amérique dont son président D. Trump proclame urbi et orbi que le réchauffement climatique c'est du pipeau et que le business reste son unique priorité.

Pourtant cet été, plus de 3 000 morts à cause du réchauffement de notre planète. Mais à peine une soixantaine parmi les pays les plus riches de la terre.

Irma a été particulièrement ravageur et assassin dans la partie française de l'île de Saint-Martin. Cette ex-colonie est peuplée majoritairement de noirs, descendants d'esclaves et de réfugiés haïtiens ou dominicains chassés par la misère dans leurs pays respectifs. 35 600 habitants dont 35% de moins de 20 ans. 33, 3% de chômage. un PIB de 14 700 euros contre 30 2032 euros pour la France métropolitaine. 60% de la population couvert par une prestation de la CAF. "Je ne savais pas qu'un cyclone arrivait. On ne reçoit pas l'électricité chez nous et donc pas d'information", a claqué à la face du monde Jacquie Pierre, habitant de cette malheureuse île.

Face à Saint-Martin, l'île de Saint-Barthélémy, Saint-Bâârth pour les hors-sol en goguette par ici. 9 427 habitants. PIB 30 223 euros. Chômage 4,3%. Principales activités: le tourisme et la construction de luxe.

Devinez où l'ouragan Irma a été le plus effroyable?

Nicolas Hulot est toujours le ministre de l'écologie de ce gouvernement en faveur des riches et du patronat.

Et naturellement, côté solidarité avec nos compatriotes des Caraïbes, ce n'est pas du côté du Medef et autres assistés du CAC 40 qu'il faudra compter.

Ouragan Irma: Où est passé Mirza, pardon Hulot? On le cherche partout (air bien connu)
Ouragan Irma: Où est passé Mirza, pardon Hulot? On le cherche partout (air bien connu)

Commenter cet article

Aline 08/09/2017 18:14

St Barth, c'est le refuge de notre Jojo nationale et de la cousine de Bécassine et d'autres gratinés on ne les a pas entendu se précipiter évaluer les dégâts et encore moins faire jouer la solidarité , ah ce beau monde, même les tempêtes n'enlèvent pas sa morgue! aline