Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ils vont siéger dès le 27 juin dans cette nouvelle législature. Rien de bon à attendre des macronistes, des socialistes qui vont s'aboucher avec eux, de la droite et de son extrême, plus une poignée classée divers.

Le Monde a scruté niveau de leurs études, activités professionnelles, participations financières, engagements associatifs, parcours militants et mandats électifs. M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dit qu'aucun ouvrier n'est représentant de la nation?

Pour en revenir à l'enquête du journal: une centaine soit disant vierge en politique a occupé  un poste proche du pouvoir politique dans des ministères, des collectivités locales ou auprès d’élus, et une trentaine a un membre de sa famille engagé en politique. On est loin de l'entrée en masse de la société civile à l'Assemblée nationale.

Un quart des députés a été réélu. 270 sont élus municipaux, 78 départementaux, 64 régionaux, 1 est sénateur, 4 sont eurodéputés.

Pour faire de la vieille politique, il faut des jeunes partisans de la vieille politique. La nouvelle Assemblée nationale en est l'exemple frappant.

Les 308 députés aux semelles de plomb de Macronléon Bonaparte se sont réunis en séminaire de travail. Richard Ferrand, débarqué du gouvernement pour du business le concernant trop en Bretagne, auto-désigné grand sachem des députés de la majorité présidentielle, a été proclamé à ce poste. Au cas ou cela chaufferait sous son fauteuil de député, il aurait droit à l'immunité parlementaire. Oui, toujours de la politique politicienne sous les ors de la 5e République.

En tous les cas, les 308 députés godillots sont fin prêts pour fusiller à bout portant le Code du travail et d'autres droits conquis par les luttes ouvrières. Il est vrai qu'en matière de subordination dans le travail, la grande majorité d'entre eux sont patrons ou gérants d'entreprise, dans les professions libérales, cadres supérieurs ou politiciens. De ce fait, pas la peine de se fatiguer à leur démontrer que le droit du travail est à défendre.

Le quarteron restant des députés socialistes s'est aussi réuni en conclave. Ils se disent hors de la majorité présidentielle, tant il est vrai que beaucoup de socialistes sont déjà au gouvernement de notre mauvaise république et dans la majorité godillot.

A mes lecteurs présents et à venir: je vais prendre mes quartiers d'été et donc mon blog jouera quelque peu en sourdine. Sauf si l'actualité m'ordonne l'inverse.

Pour ceux qui pourront partir en vacances, bonnes vacances. Pour ces derniers et ceux qui ne le pourront pas, n'oubliez pas que votre coeur est à gauche, au propre comme au figuré et vraiment à gauche. Et surtout pas du bord des sociaux-traitres. C'est ainsi que se désignait autrefois le PS qui exécutait une politique de droite. Les temps ont-ils changé?

En attendant, à toutes et à tous, portez-vous bien. Et une première carte postale pour cet été:

Qui sont ces 577 députés dont la grande majorité va voter une politique des plus réactionnaires?

Commenter cet article