Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Thierry Andro, professeur d'histoire au Collège Georges Sand de Magnaville a eu l'idée d'associer le programme scolaire de ses classes de 3e et le nom d'une rue de Mantes-la-Jolie baptisée "Rue Salomon -famille juive morte en déportation en 1943-"

Il m'a associé pour aider les recherches entreprises par les collégiens sous sa direction, dans les Archives municipales de Mantes, au Mémorial de la Shoah ou auprès des témoins de ces années noires pour l'humanité: en effet, un père, une mère et leurs deux enfants, 6 place Saint-Maclou à Mantes, chassés de leur commerce, puis arrêtés et déportés à Auschwitz ont été gazés parce qu'ils étaient Juifs.

J'ai eu l'envie de rechercher si d'autres Juifs, nés ou ayant habité Mantes à cette époque, n'ont pas été victimes de la barbarie nazie, dans les fonds des archives de l'ex-Seine-et-Oise et des archives nationales. Hélas oui, même si certains ont été cachés par un réseau organisé par la Résistance, avec l'aide d'employés municipaux et les prêtres catholiques de Mantes-la-Ville et de Guerville. Effectivement, en plein coeur de la guerre, quand les municipalités de la région collaboraient avec les Allemands et le gouvernement de Vichy, dans une région occupée, des hommes et des femmes, au péril de leur vie, en ont sauvé d'autres.

J'ai donc entrepris un travail d'écriture et un devoir de mémoire. Je recherche donc témoignages et documents. Le Courrier de Mantes -ci-dessous-, Le Parisien et la radio régionale LFM ont relayé mon appel auprès de leurs lecteurs et auditeurs.

D'ores et déjà, me sont rapportés des faits sur cette histoire ancienne qu'il ne faut pas méconnaître. Parce que comme l'écrivait l'historien Jules Michelet: "Celui qui voudra s'en tenir au présent, à l'actuel, ne comprendra pas l'actuel". Et j'ajoute: à l'heure où le ventre de la bête immonde est toujours fécond.

Sur les traces oubliées des Juifs de Mantes-la-Jolie 1940-1945

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Commenter cet article

aline 12/02/2017 16:49

Bonjour Roger, j'ai hâte de te lire Aline