Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Avec l'affaire Fillon et les siens, était un peu oubliée la fille dont le père a été l'héritier de la fortune des cimenteries Lambert pour favoriser l'extrême droite française. Et puis plaf dans le marigot, Marianne et Médiapart révèlent que la candidate à la présidence de la République a trempé ses mains dans le pot de confiture. Et pas celui concocté par une grand-mère.

Depuis plusieurs mois, Marine Le Pen et plusieurs autres eurodéputés extrémistes de droite, doivent justifier auprès de la justice française des activités de leurs assistants parlementaires au Parlement européen. Et depuis le 15 décembre 2016, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour "abus de confiance", "faux et usage de faux", "travail dissimulé" et "escroquerie en bande organisée". Je parie qu'ils ne vous l'ont pas dit à la téloche.

Bref, Marianne et Médiapart révèlent que le rapport d'enquête de l'Office européen de lutte antifraude, transmis au parquet de Paris,. signale des accusations très claires à l'encontre de Marine Le Pen. Pour l’Office antifraude, le contrat de travail signée par elle, faisant de son garde du corps un attaché parlementaire, "apparemment faux", serait un "emploi fictif".

Le préjudice total subi par le Parlement européen atteindrait 336.146 euros, dit le rapport. Sur la base de ce document, l'administration du Parlement a déjà engagé une procédure de recouvrement pour un total de 339.946 euros. Début février, Marine Le Pen a ainsi été prélevée, contre sa volonté, de 298.497 euros sur son compte d'eurodéputée.

Bon, comme papa finance sa campagne électorale au nom du peuple, elle peut voir venir. Et d'ici que la Justice passe, dans le pays des droits de l'homme où chacun naît égal en droit avec son voisin, pas non plus du mouron à sa faire.

Ben oui, ça serait bêta, avant la présidentielle d'avril 2017, que 2 candidats à la présidence de la République ne puissent pas dire qu'ils sont blancs comme l'Immaculée conception, en bons chrétiens qu'ils sont dans la France fille aînée de l'Eglise.

Bon, allez...

La chef du Fn ratrappée par la Justice? Non, sans blââgue!

Commenter cet article

Canaille le Rouge 18/02/2017 16:09

Malgré tous leurs avocats, du côté du f-haine, cela commence aussi en sentir le barreau.