Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Notamment contre la CGT. Pendant ces 10 derniers mois, le syndicat InfoCom CGT a recensé pas moins de 1 076 procès, condamnations, poursuites judiciaires, discriminations et sanctions contre des syndicalistes, des manifestants, des grévistes ou des lanceurs d'alerte

Le pouvoir socialiste et ses alliés n'ont jamais voté la loi d'amnistie sociale concernant des affaires intervenues dans des conflits sociaux. C'était pourtant l'une des promesses majeures du candidat socialiste François Hollande à la présidentielle de 2012. Et depuis son élection à l'Elysée, l'image d'une justice de classe est de plus en plus flagrante. Et dans cette dernière période, les 8 de Goodyear sont condamnés pour avoir défendu le droit de travailler, quand madame Lagarde, patronne du FMI et ex-ministre de droite, est relaxée de toute peine, alors que sa "négligence" dont elle est coupable a coûté 405 millions d'euros publics.

Certes, la Cour d'appel d'Amiens ne retient plus la prison ferme à l'encontre des travailleurs de Goodyear. Mais une peine de prison avec sursis avec une mise à l'épreuve reste une condamnation en bonne et due forme.

Il faut également se souvenir que la société Goodyear et ses deux cadres avaient retiré leur plaine. Pour autant, le procureur de la République, bras judiciaire du gouvernement socialiste, s'était obstiné à poursuivre les syndicalistes de la CGT pour les faire condamner.

La Justice à Amiens vient de dire qu'il ne faut pas contester les choix politiques du patronat sous peine d'être condamné.

De cette mauvaise société indigne et inhumaine nous ne voulons plus!

Christine Lagarde relaxée, les 8 de Goodyear condamnés: la justice de classe est bien présente dans la Patrie des droits de l'homme et du citoyen

Commenter cet article