Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Malgré l'opposition générale des syndicats qui avaient appelé à 3 jours de grève générale, le Parlement grec a adopté le nouveau diktat imposé par les créanciers internationaux que sont l'UE, la Banque centrale européenne et le FMI.

Les députés de Syriza (parti ami et soutenu par le Pcf) et ses alliés gouvernementaux de la droite souverainsite (le Debout la France de Nicolas Dupont-Aignant) ont donc avalisé une énième plan d'austérité.

Ce vote, à l'inverse d'une option politique inscrite dans la lutte des classes, s'est déroulé ce dimanche 8 mai 2016, jour de commémoration de la capitulation sans conditions de l'Allemagne nazie et de la libération des peuples pour laquelle la Résistance grecque avait tant donné. Faut-il y voir un symbole pour cette gauche dite radicale qui gère les affaires du capitalisme grec, comme avant elle les avait administrées loyalement les socialistes ou la droite de ce pays? En tout cas, l'Humanité de ce lundi 9 mai 2016 ne dit pas un mot sur la grève générale du peuple grec.

Les lignes qui vont suivre ont-elles une corrélation au vote intervenu parmi les cotisants du Pcf, sis Place du Colonel-Fabien à Paris, puisque le parti de Pierre Laurent et celui du Grec Alexis Tsipras marchent de concert dans le Parti de la Gauche européenne et dont le premier nommé est le patron?

En tout cas, concernant le vote des cotisants au Pcf pour établir "la base commune de discussion" pour leur congrès de juin prochain, le coup passa si près que le chapeau tomba, si j'en crois le compte-rendu de l'Humanité de ce 9 mai 2016.

51,2% des suffrages exprimés ont retenu la proposition de la direction nationale, comprenant notamment une "primaire de projet" pour rassembler la gauche sur un projet alternatif en 2017. Dixit toujours l'Humanité. "L'ambition communiste pour un Front de gauche populaire et citoyen" arrive en 2e position avec 23,68%. Suit le texte "Unir les communistes, le défi renouvelé du Parti communiste", avec 12,87%, puis deux autres propositions avec respectivement 6,86% et 5,4%. A noter que 3,13% ont voté blanc ou nul.

Mais combien de cotisants au parti de Pierre Laurent? L'Humanité publie les chiffres des votants à jour de leur cotisation: 39 692 en 2008 pour le congrès de cette année, 34 662 pour celui de 2013 et 30 127 pour le 37e congrès de juin 2017.

Je ne suis plus adhérent au Pc auquel j'avais adhéré en 1969, après avoir créé avec d'autres lycéens de Narbonne la structure syndicale locale de l'Union nationale des Comités d'Action lycéens. Mais pour autant, l'internationalisme prolétarien, la Paix dans le monde, la liberté et la souveraineté des peuples, comme une politique de lutte de classes pour la justice sociale et le progrès en France, restent inscrites dans mon coeur et dans mes actes du quotidien.

Est-ce dire que plus de communistes militent à l'extérieur du Pc actuel?

Pour le débat, cette Une d'un journal du PCF, quand les cellules communistes existaient dans les entreprises et quand les communistes dans ces mêmes entreprises menaient la lutte des classes contre le capitalisme, celle des exploités contre l'exploiteur qu'il soit dirigeant privé ou public.

Grèce : le Parlement adopte les réformes controversées des retraites et de l’impôt

Commenter cet article

El Diablo 09/05/2016 16:04

On notera que le texte de la direction actuelle du PCF n'obtient pas la majorité des votants mais seulement 49,59 % -il faut en effet tenir compte des blancs et nuls.
Normalement, dans ces conditions, l'exécutif sortant devrait démissionner mais les places sont bonnes et il vaut mieux pantoufler place du Colonel Fabien que faire la queue à Pôle emploi - Salut et fraternité à toutes et tous - EL DIABLO