Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Hé, Marius, la primaire à gauche, si on se la faisait à pile ou face?

Comme dans la libre Amérique en ce moment, ce pays qui a parqué les Amérindiens dans des réserves, enchaîné les Afriquains, annexé une partie du Mexique et asservi le monde pour les intérêts du capitalisme, afin de faire ce que sont les USA.

Aux USA, va se dérouler une présidentielle pour remplacer Barack Obama du Parti démocrate et prix nobel de la Paix. Et dans chaque état, s'établit une primaire avec des bureaux de vote distincts, les uns pour le Parti républicain de la famille Bush, les autres pour le Parti démocrate de Kennedy et sa guerre au Vietnam ou plus présent d'Obama à Guantanamo, en Irak ou en Syrie, sans oublier le soutien à la colonisation de la Palestine par Israël.

Donc, on choisit entre blanc bonnet et bonnet blanc parmi tous les candidats se présentant Républicains(sic) ou Démocrates(re-sic).

C'est une primaire primaire, puisqu'aucun autre parti ne peut se présenter. Bref, on vient voter ou pas et en fonction des suffrages, tel candidat bonnet ou blanc bonnet aura plus ou moins de délégués pour l'assemblée générale des Démocrates et des Républicains. En fin de compte, toujours pas de suffrage universel, puisque des grands électeurs éliront à leur tour le futur patron de l'OTAN et du capitalisme.

Et les candidats d'autres partis, pourraient me dire ceux qui n'ont pas suivi la démocratie façon outre-Atlantique? Toujours pas dans le pays gendarme du monde. Et naturellement, au pays du billet vert, les 2 partis en présence flambent des fortunes pour glaner le pompom.

La première des primaires américaines s'est tenue dans l'Iowa, un état peuplé de plus de 3 millions d'habitants. Les Républicains ont recensés chez eux 186 000 votants et les Démocrates beaucoup moins. Ceux qui montrent la désaffection des citoyens devant cet aspect de la politique made in USA.

Je passe sur les Républicains.

Pour en revenir aux Démocrates, les 2 principaux candidats à l'investiture de leur parti étaient: madame Bill Clinton, ex-numéro 1 dans le gouvernement du président Obama et toujours  fidèle épouse de son mari malgré les infidélités notoire de ce dernier, sans doute pour se présenter faut-il être mariée que divorcée pour une femme américaine; Bernie Sanders que l'Humanité présente presque comme un socialiste du temps du vivant de Jean Jaurès.

Et bien, dans cette primaire, madame Bill Clinton et monsieur Bernie Sanders sont arrivés au coude à coude, ce qui se traduit par un nombre égal de délégués pour le machin chose suivant.

Seulement voilà. Il faut toujours un vainqueur au pays du colt. C'est même inscrit dans le réglement fixant la primaire en Iowa. Et pour cela, dans les différents bureaux de vote, ça s'est joué à pile ou face. Véridique. Finalement, madame Bill Clinton l'a remporté, dixit un communiqué du Parti démocrate par 49,8% des voix contre 49,6% au camarade socialo Bernie Sanders.

- Dis Marius, chez nous en Gaule, puisque pratiquement tous les hors-sol de la politique politicienne sont d'accord pour des primaires à gauche, pour aller plus vite, on pourrait faire directement pile ou face: pile Cohn-Bendit, face François Hollande; ou pile Manu militari Valls et face François Hollande; ou Jean-Vincent Placé en pile et face toujours François Hollande.

- J'ai une autre idée, Olive. Pour gagner encore plus de temps, une pièce de monnaie avec pour pile François Hollande et face François Hollande.

Commenter cet article