Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Attention, des patrons étiquetés de gôche: Louis Gallois est venu de la SNCF à PSA Peugeot-Citroën et Frédéric Saint-Geours arrive de PSA pour diriger la holding ferroviaire issue de la réforme antisociale votée par les députés PS et Verts, le 4 août 2014.

 

Non, tu déconnes Roger. Tu parles bien de Frédéric Saint-Geours, président de PSA France en 2009, le même qui fut le patron de l'UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie), ce qu'on fait de plus réactionnaire parmi les syndicats patronaux. Frédéric Saint-Geours, c'est aussi celui qui fut l'un des dirigeants du MEDEF et qui se présenta pour en être le big boss, puis se désista en faveur de Pierre Gattaz, non?

Ben oui, ce Frédéric-là vient d'être nommé à la SNCF par le Palais de l'Elysée. "Un énarque de gauche", c'est le journal Le Monde qui l'écrit, puisqu'il a commencé à bosser dans une palanquée de cabinets ministériels PS de 1981 à 1986, avant d'entrer par la grande porte chez Peugeot.

Bon, c'est vrai que pour faire une politique de droite afin de mieux saborder le rail public, je ne vois pas mieux.

Tiens, dans mon département des Yvelines, se tient le député dit frondeur et ex-ministre Benoît Hamon. En ce moment, la SNCF y ferme tous ses guichets voyageurs grandes lignes. Si vous connaissez un communiqué de ce député de gôche contre la mise à mort de la SNCF ? Et sur la nomination d'un énarque de gôche, je suis aussi preneur.

Mais parlons plus sérieusement. Saint-Geours gouverneur de la holdind, avec pour barons Pépy (ex-SNCF) à Sncf-mobilités et Rapoport (ex-RFF) à Sncf réseau, le palais de l'Elysée et tous ses laquais ont sacrifié le service public du rail au profit de la finance et de la concurrence privée toujours moins disante pour les travailleurs et les usagers.

 

Sinon, Canaille le Rouge a écrit également sur Frédéric Saint-Geours:

Echange de bons patrons entre PSA et la SNCF

Commenter cet article