Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

L’Association des Régions de France, à majorité socialiste, vient de publier son «Manifeste pour le renouveau du système ferroviaire». Douze ans après la mauvaise loi sur la régionalisation du transport TER, elle demande maintenant au gouvernement socialo-écolo l’ouverture à la concurrence libre et non faussée chère à l'UE capitaliste. L’achat du matériel, la maintenance réalisés par la SNCF coûteraient trop cher et manqueraient de productivité.

 

Jacques AUXIETTE, Président socialiste de la Région Pays de la Loire, de la Commission Infrastructures et Transports de l’ARF et farouche défenseur de l'aéroport ND des Landes, n'y va pas par 4 chemins: il faut «rendre possible l’accès des régions à la concurrence dans le cadre de «Délégations de Services Publics». Il ajoute: «nous demandons que la France adapte sa législation dès maintenant et que la Réforme ferroviaire, qui sera discutée en juin, soit en ligne avec le règlement européen de 2007 qui prévoit que les «autorités administratives» puissent choisir le mode d’attribution des contrats». Réforme ferroviaire ordonnée par Bruxelles que les cheminots ont majoritairement refusé lors des élections professionnelles du 20 mars 2014, la CGT et Sud représentant plus de 51% des suffrages exprimés avec une participation de 70%. Mais l’ARF, inféodée à l'UE comme le PS ou l'Ump dirigeant les 27 régions, veut la possibilité de s’adresser à des concurrents de la SNCF pour se fournir en matériel roulant. Elle demande aussi la polyvalence des cheminots pour faciliter par exemple l’ouverture des guichets des petites gares.

 

Neuf régions, toutes dirigées par le PS, viennent de créer une «Association d’études sur le matériel roulant». Celle-ci s’engage plus dans ce processus de concurrence et pour s’affranchir de la SNCF; d'ores et déjà, y ont été auditionnés les constructeurs ferroviaires privés, les sociétés du même métal, avec la SNCF de François Hollande d'accord avec cette concurrence du privé.

 

Le Manifeste de l'ARF s’inscrit dans l’ouverture à la concurrence du service voyageur prévue par les directives européennes pour 2019.

 

Résultats élections Délégués du personnel Région SNCF de Paris Saint-Lazare:

 la CGT confirme de loin sa place de 1ère organisation syndicale.  (SUD-Rail 2ème organisation syndicale se trouve à 9,45 points derrière  la CGT, L’UNSA à 24,28% et la CFDT à 27%). Il convient d’apprécier l’audience de la CGT pour les élections des Délégués du Personnel :

_ Exécution: 41,52 % 

_ Maitrises : 46 ,72 % 

_ Cadres  :  28,72%

Pour défendre et améliorer le service public du rail:

Commenter cet article

DEGUET 26/03/2014 01:20

Ok pour dire que la loi "Pons-Idrac" était une "mauvaise loi sur la régionalisation du transport TER".
Mais je rappelle que le gouvernement Jospin qui a mis en oeuvre la séparation de la SNCF et de RFF après 9 mois de gestation en 1997 et généraliser l'expérience de la régionalisation au 1er janvier 2002, avait comme ministre des Transports, JC Gayssot élu du PCF.
Qui avala cette couleuvre alors qu'il avait combattu au parlement cette loi en février 1997 au nom du PCF et aux côtés du député PS Filleul.
Je rappelle qu'en ce temps-là, nos dirigeants syndicaux SNCF CGT compris devinrent très discrets sur ce sujet.
Je me rappelle d'une visite de Gayssot au Technicentre de St Pierre-des-Corps au printemps 1997 avec une assemblée du personnel où les dirigeants syndicaux (à l'exception d'un seul) évitèrent soigneusement cette question qui continuait de fâcher tous les militants de base.
Alors "la casse de la SNCF initiée sous Sarkozy" c'est un mensonge par omission.
Le gouvernement Jospin-Gayssot a mis en oeuvre cette loi de régionalisation est tout aussi responsable de la "casse" de la SNCF que Sarkosy lui-même.
i ln'est jamais bon d'avoir une mémoire sélective.

le blog de Roger Colombier 26/03/2014 06:20

Absolument d'accord avec votre commentaire. Mais c'est me faire mauvais procès de dire que j'ai la mémoire sélective. Dans d'autres articles sur les chemins de fer que vous n'avez pas lus, j'ai mis en évidence la responsabilité politique du gouvernement Jospin avec JC Gayssot comme ministre PCF des transports. Notamment dans la défense du train Jaune catalan auquel la Région Languedoc-Rousillon s'attaque, ma région natale dirigée par le PS avec JC Gayssot vice-président et plus coco chargé des relations avec l'UE capitaliste. Tout un programme qu'il avait débuté ministre avec le partage de la SNCFet la privatisation d'Air France.

sorcière and co 23/03/2014 18:43

apparemment les socialistes sont comme les criquets , une des sept plaies d'egypte qui ont tout dévoré sur leur passage

canaille le rouge 23/03/2014 09:17

comme je suis en vadrouille pour trois jours, j'use et exploite les compétences et talents de confiance pour donner à penser