Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

22 avril 1915, à 17 heures, saillant d’Ypres en Belgique, un lourd nuage jaune et verdâtre, poussé par un vent de nord-est, progresse rapidement en direction des lignes françaises situées entre le canal de l’Yser et le village de Poelcappelle. Immédiatement pris de nausées et ne pouvant plus respirer, les soldats français, totalement démunis face à ce nuage mortel, s’effondrent devant leurs camarades présents en seconde ligne, propageant ainsi un effet de panique dans les lignes alliées. 5 000 soldats périssent dans l’attaque, alors que 15 000 ont subi les effets des gaz.
 
 
La France et la Grande-Bretagne ne vont pas en être de reste.
Initiée en Allemagne avec les travaux de l'ingénieur chimiste Fritz Haber, du Kaiser Wilhem Institut, et en France par la commission des Etudes chimiques de la guerre, avec les travaux des professeurs André Kling et Charles Moureu, la fabrication des armes chimiques permet à de nombreux industriels allemands, français ou britanniques de faire fortune en accroissant considérablement leur outil industriel et leur chiffre d'affaires.
 
Soldats britanniques gazés et aveuglés

Lors de la Convention de Genève signée en 1925, les nations signataires s'engageaient à ne plus utiliser d'armes chimiques dans les futurs conflits, « l'usage militaire de gaz asphyxiants ou toxiques, ou tous les liquides, matériaux ou mécanismes similaires, ont été justement condamnés par le monde civilisé. »

Néanmoins, des précautions furent prises lors de la Seconde Guerre mondiale. Dans les deux camps, on apprend aux enfants à enfiler un masque à gaz en cas d'attaque. L'Italie fasciste utilisa les gaz contre l'Ethiopie en 1935 et 1936 tout comme le Japon contre la Chine en 1941. L'Allemagne développa de nouveaux composés chimiques et employa le zyclon B dans les camps d'exterminations nazis.

 

Lors de la Guerre d'Indochine, la France bombarda au napalm le Vietnam. Et lorsque les USa prirent la relève, c'est de façon industrielle qu'ils bombardèrent toute la péninsule.

bombardements français au napalm en Indochine

bombardements US

La fin du XXe siècle et ce début du XXIe siècle ne sont pas pas exempts de la guerre chimique, comme de la guerre tout court. Toujours pour le plus grand profit des marchands d'armes et du capitalisme.

Commenter cet article