Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 
 

"L'UE traverse une période difficile", a admis son président, Herman Van Rompuy, au cours d'une conférence de presse dimanche à l'Institut Nobel d'Oslo.

La preuve? Un 28e état va y faire son entrée au 1er juillet 2013. La Croatie a élu ce dimanche ses 12 députés européens. Par contre, 79% de Croates ne se sont pas déplacés pour voter. Un record absolu, quand en 2009, 43,8% des Européens s'étaient rendus aux urnes pour le Parlement de la concurrence libre et non faussée autour de l'euro.

Pour que la Croatie intègre l'UE, Bruxelles, le FMI et l'Allemagne avaient imposé leurs conditions économiques. Conséquences: le PIB recule de 2% en un an, le chômage atteint 22% dont 51% pour les jeunes de moins de 25 ans. Le paradis quoi!

 

En France aussi on est content. La preuve que ça va bien? 8 de nos ministres, dont le premier, sont millionnaires en euros (et pas en francs gaulois) dont 3 taxés sur les grandes fortunes. Ils ont publié leur patrimoine les yeux dans les yeux, sans feuille d'impôt à la clé ni contrôle d'aucune sorte.

Peut-on être riche, très riche même, et être malhonnête? Sûrement pas. Mais lorsqu'on se pavane dans un microcosme doré, à des années lumières du rude quotidien de la France, à l'aise et sans souci du lendemain, peut-on imposer  au pays la rigueur extrême votée par l'UE?

La question mérite d'être posée.

 

Ah, ceux qui se fendent la poire sur la photo, sont de gauche à droite: Manuel Barroso, président de droite de l'Ue, Herman Van Rompuy, président de droite de l'UE, Martin Schulz, président du Parlement européen, socialiste, élu avec les voix de droite.

Commenter cet article