Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Enfin presque et du moins sa direction. Il y a quelques mois, la direction du centre hospitalier intercommunal de Villeneuve-St-Georges déposait un recours devant le Tribunal administratif contre l'Agence régionale de santé (ARS) d'Île-de-France dirigée par l'ancien ministre socialiste Claude Evin nommé à ce poste par Nicolas Sarkozy. Le motif? L'hôpital reprochait à l'ARS de lui avoir sucré son autorisation de pratiquer la chirurgie des cancers urologiques...

Oui, lorsqu'on confond l'arithmétique avec la santé publique...


La procédure judiciaire a suivi son cours. Et du coup, l'ARS supprime 2 millions d'euros de dotation "pourtant dans les tuyaux... Ce n'est pas le service public, c'est une république bananière", s'indigne une source proche du dossier dans Le Parisien.

Sauf à retirer sa plainte contre l'ARS devant la justice administrative, poursuit la même source. Finalement, la direction de l'hôpital de Villeneuve-St-Georges s'est couchée, pour ne récupérer que 1 million d'euros. Et dans le même mouvement, l'ARS demande de faire 10 millions d'économies sur 2 ans. Ah, la vache!

Il faut savoir que le centre hospitalier intercommunal de Villeneuve-St-georges est l'un des plus importants en Île-de-France: 85000 urgences, 180000 consultations externes et 30000 hospitalisations chaque année.


Questionnée par Le Parisien sur sa pression exercée pour que l'hôpital retire sa plainte, l'ARS n'a pas voulu répondre.

 

Oui, on se demande bien pourquoi! Et on pourrait également se demander, à Villeneuve-St-Georges ou à Mantes-la-Jolie, ce que font les 2 députés de celui qui est à l'Elysée, contre les mauvais coups portés à la Santé publique, non?


t-hopital.jpg

 

 

 

Commenter cet article