Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Attention, l'Église de Chypre n'est pas celle du Vatican. Il y a plusieurs dieux au-dessus de nos têtes et le vrai de vrai se reconnaîtra-t-il un jour?

Bref, Chrysostomos II, le pape de Chypre (pour faire court) fait dans le pauvre comme Francisco à Rome. Concernant la crise chypriote, il s'était dit prêt à donner jusqu'à sa chemise.

Combien monseigneur pour les pauvres? Secret défense comme ils disent partout pour sauver leurs intérêts.

 

Dernièrement, Chrysostomos II avait évoqué un patrimoine (terrestre) de 250 millions d'euros. Ce qui avait fait bien rire dans ce paradis fiscal (pas pour le peuple). En effet, l'Église orthodoxe chypriote est le plus important propriétaire foncier de l'île. Elle possède des hôtels et d'importantes participations dans des sociétés de premier plan, telles la banque Hellenic Bank dont elle est l'actionnaire principal avec 30% des parts, ou la marque de bière nationale Keo (20%) qui commercialise aussi du vin (pas de messe) et de l''eau (pas bénite mais en bouteille).

En septembre, face à la crise qui débutait, Chrysostomos II a plusieurs fois pris la défense des banques.

"L'archevêque est avant tout un homme d'affaires", déplorent des Chypriotes, l'accusant de "travailler pour son intérêt personnel et celui de l'Église, pas pour le peuple".


Et les marchands du Temple, quoiqu'en disent les saintes écritures sur Jésus que les auraient chassés, sont toujours bien présents.

Photo prise dans le journal La Croix. Ne pas se méprendre, ce n'est pas une queue devant une succursale de l'Église de Chypre, mais devant un banque dans laquelle le FMI et l'UE n'autorise qu'une petite somme à retirer pour les particuliers. Et pour Chrysostomos II?
A Nicosie, le 21 mars, une file se forme devant un distributeur d’argent. Voilà dix jours que la...

Chrysostomos II n'aura plus à donner sa chemise. Grâce à l'old-up réalisé par le FMI, l'Ue et les 17 de l'Eurogroupe dont Moscovici pour l'Elysée socialiste, Chypre n'est plus en banqueroute. Mieux la banque Hellenic bank, dont l'Eglise est le principal actionnaire, ne sera pas touchée. Oui, en système capitaliste, les voies de dieu sont aussi impénétrables.


Preuve que cet accord de brigands est un pactole pour la finance internationale, voilà que Vladimir Poutine, le Tsar de toutes les russies capitalistes, est prêt à apporter sa contribution au "sauvetage de l'île".

Ouais, à la téléloche, ils vous baratinent que l'UE a éradiqué le paradis fiscal qu'était Chypre et que l'argent sale russe sera kapout comme dirait Angela Merkel.

 

Mais comme le dit l'analyste financier Mark Rubinstein, "il ne reste que peu d'avoirs russes, parce que les banques chypriotes se trouvent au bord de l’infarctus depuis un an" . D'où, l'accord de Poutine qui est tout sauf un con.

Pour le reste, l'argent sale placé à Chypre va rejoindre d'autres bords plus favorables. De ce côté-ci, ils ne sont pas plus cons non plus. Et qui ira les empêcher, la marine de guerre d'Obama ou celle de Grande-Bretagne qui colonise 10% de Chypre?

 

A Chypre, les services publics bénéficiaires vont être privatisés. La deuxième banque dissoute, mettant à la rue ses employés et à terme toutes les PME qui faisaient marcher l'économie locale. Les riches restent prviliégiés, comme Crysostomos II.

 

Mon article est trop long et la finance ne vous intéresse pas. Vous avez raison, d'autres s'en occupent à votre place. A Chypre comme ailleurs.

Grand messe de la finance internationale Le FMI en session annuelle

Commenter cet article