Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Cet après-midi, la CGT sera reçue par le premier ministre et quatre de ses ministres, avec des propsitions concernant le pouvoir d'achat, la retraite et les plans dits sociaux.

 

  La patronne du Medef, qui sera aussi reçue, a averti que toutes ces charettes de licenciement, en cours ou à venir, sont dues à la perte de compétitivité de la France. Le Medef demandera donc au gouvernement encore plus de flexibilité et de précarité dans le travail. Il est à craindre que, pour sa part, la CFDT reprenne sa proposition d'écrire dans la Constitution que le contrat prime sur la loi et donc sur la négociation collective. Comme si dans la signature d'un contrat de travail, le simple salarié était sur un même pied d'égalité que son futur employeur.

 

Plan-social-cgtcg08-cg08-cgt-08-ardennes-syndicat.jpg
                                                         .....................................................................
   La CGT fournira ce mardi au gouvernement une liste de 45 000 emplois qui sont à défendre d'urgence, ce que Laurence Parisot qualifie d'"habillage politique de la part de la CGT ". Et dans Le Figaro, la même déclare que, ayant rencontré le ministre du travail, Michel Sapin, "elle n'a aucune divergence sur l'organisation d'une conférence sociale. Pour elle, le thème prioritaire qui doit y être abordé est celui du marché du travail. Nous devons avoir le courage, dans l'esprit de concertation qui anime le président de la République, d'aborder le fonctionnement du marché du travail. Alors que le gouvernement va abandonner la TVA sociale, Mme Parisot s'est dite favorable à une augmentation de la CSG afin de réduire les charges sur les entreprises.  La modernisation du dialogue social et la qualité de vie au travail sont les deux autres thèmes qu'elle souhaite aborder lors de cette réunion". Presque du copier coller avec la CFDT en ce qui concerne le dialogue social.
  Qui le gouvernement de François Hollande écoutera-t-il?
  La réponse sera intéressante à savoir dès aujourd'hui.

Commenter cet article