Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

  Pas pour le consommateur, mais pour GDF-Suez très certainement. Cet été sera chaud pour cette société du CAC40 et pas à cause d'un effet météorologique. Non, ce sont les factures de gaz qui vont flamber. Déjà, 5% d'augmentation étaient dans les tablettes. Oui, les actionnaires de GDF-Suez ont des frais pour partir en vacances. Mais pire, GDF-Suez a demandé au Conseil d'Etat, la cour suprême française en droit administratif, que les ordres de Bruxelles soient respectés en France, ah ça mais.

  Oui, les tarifs de l'énergie ne doivent pas être bloqués par un gouvernement gaulois, en fonction du marché libre et non faussé. Le rapporteur public auprès du Conseil d'Etat a donné raison à GDF-Suez. Du coup, lorsque ces sages en droit administratif français soumis aux diktat de l'Ue statueront, il devrait y avoir un effet rétroactif sur les factures de gaz, puisque GDF-Suez (oui ses actionnaires ont toujours des frais) est en droit de solliciter désormais un préjudice estimé à 290 millions pas de cacahuètes mais d'euros.

 

 Interrogé par l'AFP, GDF-Suez n'a fait aucun commentaire, ni le ministère de l'écologie et de l'énergie d'ailleurs.

  Dans quelque pays d'Amérique latine, des gouvernements en sont à nationaliser l'énergie. Mais c'est bien connu, ce sont des brutes qui ne comprennent rien à l'économie de marché.

 

ypf

    augmenter la taille du texte

 
 
 

Commenter cet article

S
pas question de se laisser dicter la marche à vivre ni par les capitalistes du gaz ni par les étrangers siègeant au luxembourg, nous avons voté pour une autre politique,alors le gouvernement doit
sortir de l'europe ou bien nationaliser l'énergie, pas de demi mesure devant de tels gugusses
en plus une rétroactivité sur les années sarkozy, c'est un comble
Répondre