Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ce mercredei 19 mai, à défaut de Grand soir, c'est le grand jour

Oui, mesdames et messieurs, les bières vont enfin sortir des catacombes pour jaillir sur les terrasses. La tasse de jus aussi. Avec ou sans ristourne du côté des tauliers?

J'écris mesdames, mais ont-elle vraiment le droit de vider une pinte comme leurs égaux(sic) masculins. Il va falloir que je consulte les avatars du Code civil dans la société française  ou les écrits de n'importe laquelle des religions sur l'égalité des sexes.

En parlant de sexe, Tf1 et M6 vont s'accoupler pour le plus grand plaisir de leurs actionnaires, surtout de Tf1. A cette concurrence libre et non faussée! Et du côté emplois?

Ce mercredei 19 mai, à défaut de Grand soir, c'est le grand jour

Qu'est ce que j'ai oublié pour ce mercredi 19 mai 2021? Le retour de Benzema en équipe de France de foot-fric? Bon, ça, les téloches libres et non faussées vous l'ont rabâché et vous le rabâcheront encore.

En revanche, rien sur la grève générale enclenchée par les Palestiniens vivant en Israël ou dans les territoires que cet état occupe et colonise de plus en plus. Si vous ne le saviez pas, lors de la création de l'ONU en 1948, les juifs n'étaient que 20% des citoyens présents en Palestine. Par contre, sous couvert de l'ONU ils se sont emparés de 57% des terres. Et aujourd'hui, en avant vers le grand Israël qui selon ses gouvernants ne peut qu'être entièrement juif.

Grève générale dans une rue palestinienne

Grève générale dans une rue palestinienne

Mince, j'allais oublié la manif des policiers devant l'Assemblée nationale en ce jour.

Même que Gérard Darmanin, le ministre de la police, en sera. Pour le véritable maintien de l'ordre public au service de la République sociale et démocratique ou pour une posture politicienne filtrant avec la droite et son extrême?

Olivier Véran, toubib et ministre de la Santé, n'était pas, lui, dans la manif et la grève du 17 mai des services de réanimation à l'hôpital public. Et Jean-Michel Blanquer, lui en charge de l'éducation nationale, n'a jamais bloqué les portes d'un lycée pour obtenir plus de moyens de l'Elysée.

Surtout, ne me demandez pas pourquoi!

Commenter cet article