Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Un tag "COLLABO" sur le siège national du PCF à Paris, ce 24 octobre 2020

Je ne cotise plus Place du Colonel-Fabien à Paris, mais les adhérents du Pcf ne sont pas mes ennemis. Mon unique ennemi reste le capitalisme ainsi que tous ses commis en France et par le monde. Je ne suis plus adhérent du Pcf, mais permettez-moi de rappeler quelques faits historiques:

Le 5 octobre 1940, dans la France occupée par l'Allemagne nazie, le préfet pétainiste de Seine-et-Oise réquisitionne le sanatorium d'Aincourt. Il n'y fait interner QUE des communistes fichés par les Renseignements généraux avant-guerre, derrière des barbelés et gardés par des gendarmes français. Les occupants hitlériens n'en avaient formulé aucune demande. Aincourt, premier camp d'internement en zone occupée, sera l'antichambre de la mort et de la déportation pour des communistes. Exemple, à Châteaubriant, le 22 octobre 1941, désignés par l'administration française, 27 otages sont fusillés dont beaucoup provenaient du camp d'Aincourt.

Un tag "COLLABO" sur le siège national du PCF à Paris, ce 24 octobre 2020

Oui, à juste titre, le PCF, durant les années noires, peut s'enorgueillir d'avoir été le "parti des fusillés". Et à cette époque, l'extrême droite était au pouvoir, dans le gouvernement de Pétain et dans la Milice de sinistre mémoire.

Un tag "COLLABO" sur le siège national du PCF à Paris, ce 24 octobre 2020

Un autre fait historique: Lors du procès à Lyon de l'officier SS Klaux Barbie en 1987, le parti de Jean-Marie Le Pen défilait en ville contre le procès.

Aujourd'hui, Marine a remplacé son père à la tête du parti dont il fut le fondateur avec des anciens de la collaboration en France occupée. Elle l'a ripoliné en Rassemblement national. En 1941 et jusqu'à la Libération, l'histoire révèle que Rassemblement national accolé à "populaire" était une organisation française fasciste pour une Europe nazie unifiée. Son emblème était celui-ci:

Un tag "COLLABO" sur le siège national du PCF à Paris, ce 24 octobre 2020

Lorsque le père de sa fille fonde le FN, son symbole est sur Wikipédia, ainsi que celui dudit Rassemblement national de sa fille.

Aujourd'hui, après l'assassinat de Samuel Paty, Valls et Cazeneuve, ex-premiers ministres socialistes de Hollande, en appellent à combattre l'islamo-gauchisme. Blanquer, sinistre de l'éducation nationale de Macron, leur emboite le pas. Selon lui, l'Université serait un terreau de l'islamo-gauchisme(sic). Banco, semble dire la fille de son père sur les plateaux télés.

Toute cette diatribe donne des gages aux mots de haines inscrits sur les murs des synagogues, des mosquées, des bourses du travail, des sièges des syndicats contestant les dogmes portés par ceux qui se servent des idées nauséabondes et leur fournissent nombre de ses activistes.

Islamo-gauchisme, je ne connais pas. En revanche, je sais ce qu'est l'islamo-fascisme qui prend ses sources dans les monarchies pétrolières pour venir corrompre les libertés dans notre pays.

Le Qatar vient d'interdire dans ses supermarchés des produits français après l'assassinat de Samuel Paty. Mais il sponsorise toujours le PSG. La France capitaliste commerce sans vergogne avec l'Arabie saoudite, état qui n'est pas un exemple de démocratie et de libertés. 

Quant à la Turquie, notre alliée au sein de l'Otan, bras armé de l'impérialisme américain, elle s'en prend ouvertement à la "santé mentale" d'Emmanuel Macron, après l'hommage national rendu à Samuel Paty. La France de Macron quittera-telle l'Otan?

Commenter cet article

LEDEBT 28/10/2020 11:48

Renault fermera t elle l'usine de Bursa en Turquie? ramenant la production des Clios et Capturs à Flins? rien n'est moins sur.