Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le 15 octobre 2020, appel à la grève et la mobilisation par la CGT Santé et Action sociale

Il y a urgence face à l'épidémie qui enfle dans toute la France, notamment dans les grandes concentrations de population. Se joignent à cet appel: Sud Santé, les urgentistes de l'Amuf, les infirmiers du Snpi, les collectifs Inter-urgences et Inter-blocs. Aucune de ses organisations n'a paraphé le "Ségur de la santé" du gouvernement Macron.

Le préavis de grève, déposé par la CGT, revendique:

- Un véritable plan Emploi – formation, reconnaissance des qualifications.

- La titularisation et la résorption des emplois précaires.

- L’amélioration des conditions de travail et de vie, le respect des droits et libertés.

- Les moyens de protection ainsi que le matériel et les outils nécessaires pour exercer en toute sécurité.

- Des augmentations salariales, de reclassements, de reconnaissance des qualifications et responsabilités.

- L’abrogation des journées de carence, le financement à la hauteur des besoins de la sécurité sociale, la défense et maintien des avantages acquis statutaires, conventionnels et locaux, etc...

- Des embauches massives de personnels qualifiés.

- L’ouverture massive de lits pour désengorger les Urgences, en psychiatrie, dans les services de soins et les structures du médico-sociales et du sociales partout cela est nécessaires.

- La reconnaissance sans condition en maladie professionnelle de tous les personnels de santé et d’action sociale atteint par le covid-19.

- L’arrêt de la déréglementation possible sur le temps travail prévu par le protocole d’accord du« Ségur de la santé » et la baisse de temps de travail pour nos métiers pénibles.

- L’abrogation du décret sur les licenciements dans la fonction publique hospitalière.

- Un départ anticipé à la retraite pour tous et de meilleure pension de retraite.

- Un Projet de loi de financement de la Sécurité sociale répondant aux besoins des professionnels de la santé et de la population.

En revanche, les signataires dudit Ségur de la santé font bande à part. L'Unsa est aux abonnés absents. La Cfdt  dépose un préavis de grève pour le 12 octobre sans concertation aucune. Quant à Fo, elle mise sur le  Saint Glinglin, pardon, le 5 novembre.

Ah que c'est dur de faire du "syndicalisme rassemblé" entre syndicats français tous membres de la Confédération européenne de syndicats présidée par Laurent Berger patron de la Cfdt. Mais c'est là une tout autre histoire. Non?

Commenter cet article