Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Un peu d'histoire sur la police

Dans les mois précédant le débarquement allié en Normandie, le Conseil national de la Résistance s'était adressé ainsi à la police française.

La reconstruction nationale, la nécessité d'affirmer face à ses alliés l'aptitude de l'Etat républicain "rentré chez lui" à gouverner et à rétablir l'ordre, la guerre qui n'est pas encore terminée invitent à passer sous silence les épisodes les moins glorieux de cette histoire durant l'Occupation et le régime collaborationniste de Pétain. Effacée, par exemple, la rafle du Vél d'Hiv de 1942 (13 152 interpellations de personnes de "race juive"). Oubliées les brigades spéciales de la Préfecture de police comme les sections des affaires politiques (SAP) de la Sûreté nationale constituées en partie par les policiers des brigades mobiles de police judiciaire et bien d'autres exactions criminelles de la police française.

Dans son édition du 19 août 1999, l'Express révèle des documents inédits qui réveillent la mémoire de cette époque. Ils donnent de l'histoire de la police française, et parisienne, durant cette période dramatique une vision qui permet de dépasser les légendes - roses ou noires - qui ont cours à son sujet. Il s'agit de près de 15 000 dossiers d'épuration comprenant les comptes rendus des commissions et les enquêtes judiciaires engagées contre les policiers collaborateurs. 

En conclusion, l'Express écrit: "Finalement, ces archives révèlent quelques vérités gênantes dont l'une est méconnue, sinon occultée: la répression antijuive et anti-résistants n'a pas été le seul fait de brebis galeuses, notamment des brigades spéciales, mais tous les services de police y ont peu ou prou participé. Et, au sein des services traditionnels, le zèle de certains fonctionnaires «ordinaires» a causé plus de victimes que les services «spéciaux». A l'inverse, certains policiers ont sauvé l'honneur en créant, plus tôt qu'on ne le croit généralement, des réseaux de résistance. "

En lien, la totalité de l'article:

Commenter cet article