Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

L'Echo ne rebondira plus dans le Limousin

Il était un quotidien régional de la presse écrite distribué dans le Limousin. Son histoire, vieille de 73 ans, avait débuté le 22 septembre 1943 dans la Résistance contre l'Occupation nazi et les collaborateurs de Vichy. Il s'appelait Valmy dans la clandestinité et appelait à la résistance de masse quand beaucoup encore reniait la résistance armée

Sa première diffusion est imprimée à 8 000 exemplaires. La Gestapo et la police pétainiste ne parviennent pas à situer l'imprimerie clandestine qui a réalisé cet énorme travail d'impression. En effet, pour imprimer le journal, les caractères typographiques ont été collectés dans différents ateliers et remis ensuite en place, avec la complicité des ouvriers du livre de la CGT clandestine.

Sa seconde édition est tirée à 12 000 exemplaires sous l'égide de la résistance communiste dans la Haute-Vienne, la Creuse, la Corrèze, l'Indre et en Dordogne.

Le 25 octobre 1944, le journal paraît au grand jour et devient L'Écho du Centre, quotidien d'information du Front national de lutte pour la libération et l'indépendance de la France, mouvement de résistance intérieure fondé par le Parti communiste français. Le nom de VALMY ! figure encore, en grisé, sous le titre principal.

 

L'Echo ne rebondira plus dans le Limousin

Une voix libre et anticapitaliste va mourir en France, asphyxiée par les grands magnats de la publicité, la presse aux ordres de la pensée unique et la politique gouvernementale. Mais salut à toi, camarade!

Et pendant ce temps:

L'Echo ne rebondira plus dans le Limousin

Commenter cet article