Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Sans rire, la ministre macroniste des Armées prône une défense écologique

Ben oui, mon colon, j'ai lu dans la presse que l'ex-socialiste Florence Parly, bombardée ministre des Armées par Manu 1er, est venue faire risette au 2e régiment du génie de la légion étrangère à Saint-Cristol, dans le Midi de la France.

Bon, si on connaît un petit peu l'histoire de la France, les socialistes ont déjà pactisé avec le Capital. Dès l'assassinat de Jean Jaurès lors de l'Union sacrée pour la Première Guerre mondiale jusqu'à la guerre d'Algérie, sans parler de la défense des intérêts impérialistes des USA avec l'Otan.

Ceci rappelé, madame Parly est la cheftaine d'un ministère le plus gourmand en énergie. A lui seul, celui de la guerre représente la moitié de la consommation énergétique de l'Etat. Mais comme il faut faire plus vert que vert, sinon tu meurs et c'est quand même bêta, la ministre d'un ex-banquier d'affaires devenu chantre de l'écologie libre et non faussée est venue prôner "une armée plus verte".

Et sans rire du tout, "résolument engagée dans la transition écologique" de nos armées, elle est venue et repartie de Saint-Cristol en hélicoptère, appareil aérien qui ne suce pas de la glace et ne vole pas qu'avec du vent. Mais en politique politicienne, le ridicule ne tue jamais.

En parlant du ridicule qui ne tue jamais, un rassemblement devant la mairie de Levallois-Perret, pour soutenir leur maire monsieur Balkany en taule en ce moment. Ou le chef des députés macroniens qui dit tout le bien de Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale du même métal, 4e personnage de l'Etat, mis en examen pour "prise illégale d'intérêts" par des juges d'instruction. On disait autrefois inculpé. Mais ça ne faisait pas bien pour les gens d'en haut.

Pour en revenir à la guerre dans lequel se repaît le capitalisme, une chanson que j'aime bien: Quand les hommes vivront d'amour.

Commenter cet article