Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le ministre de l'écologie, dans le gouvernement des riches et du capital, a limogé sur-le-champ sa directrice de cabinet, guillotine en main. Et lu dans Ouest-France: « François de Rugy a voulu sauver sa tête en offrant la mienne », a déclaré celle qui fut préfète pour la Zad de ND-des-Landes.

Extraits de l'article:

Épinglée par Mediapart pour avoir occupé pendant 18 ans un logement social à Paris, alors même qu'elle exerçait des fonctions hors de la capitale pendant 12 ans, l'ancienne préfète estime son limogeage injuste et étrille le ministre, lui-même pointé du doigt pour un train de vie présenté comme fastueux.

« J'ai cru qu'il m'appelait pour me soutenir »

Après avoir été approchée par le journaliste de Mediapart, Nicole Klein dit avoir immédiatement averti Matignon, puis François de Rugy. À aucun moment, dit-elle, la possibilité d'un départ n'aurait été évoquée.

« Quand (le ministre) m'a appelée au téléphone mercredi soir, j'ai cru que c'était pour me soutenir dans un moment particulièrement douloureux […]. J'ai compris rapidement qu'il souhaitait au contraire que je parte le plus vite possible », regrette-t-elle. La conversation, affirme-t-elle, aurait duré « cinq minutes ». « Il m'a dit : "Cette affaire n'a rien à voir avec moi." »

« Sans un mot »

François de Rugy aurait notamment refusé d'écouter ses explications. « Il a voulu sauver sa tête en offrant la mienne, raille-t-elle. Dès jeudi matin […], son chef de cabinet et son conseiller communication m'ont retirée de tous les moyens de liaison du cabinet, dont la messagerie Telegram. J'ai quitté les lieux hier à 15h30 sans un mot de plus avec le ministre. »

Interrogée sur ce qu'elle pense « de l'homme », Nicole Klein se montre sévère : « La manière dont il m'a congédiée suffit pour répondre à votre question et je ne souhaite pas en dire davantage pour ne pas l'accabler, comme lui l'a fait et continue de le faire à mon égard », tranche-t-elle.

 

Note de ma pomme: Qu'en pense madame Schiappa, secrétaire d'état pour les inégalités entre les Hommes et les femmes?

En tout cas, monsieur de Rugy a rugi -oui, jeu de mots facile- sur BFMtv, téloche qui l'avait invité à l'insu de son plein gré dès de lendemain de l'affaire F. de Rugy. Ce dernier a donc rugi qu'il attaquerait tous les articles de presse qui diraient du mal du Chevalier blanc en moralisation qu'il est. Du pain sur la planche donc...

Alors ce dessin pris dans Sputnik...

F. de Rugy: Je viens vous dire que tu t'en vas

Commenter cet article