Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Renault-Cléon: La CGT premier syndicat aux élections professionnelles

Renault-Cléon, ce sont 5 500 salariés, ouvriers, employés, techniciens et cadres. Depuis les dernières élections professionnelles de 2013, l’effectif des cadres est passé de 224 à 366 aujourd’hui et dans l'usine, les techniciens et cadres sont presque majoritaires. Or ce 8 novembre 2018, la CGT obtient, tous collèges confondus, 43,5% des voix, devant la CGC (30,4%), la CFDT (15,7%), l’UNSA (5,9%), SUD (3,4%) et FO (1%).

Ce n'est pas peu dire, mais le nombre des syndicats (6 contre 4 en 2013) a pesé dans le vote des salariés. Tout comme la direction de l'entreprise, pas neutre du tout mais le patronat est-il neutre?, a multiplié les campagnes de dénigrement contre la CGT. Bref, ce fut haro contre la CGT de la part du patronat et des directions des autres organisations syndicales, celles-ci divisant pour mieux gérer loyalement avec Renault-Cléon le business du capitalisme.

Et ces élections professionnelles entraient dans le cadre du nouveau Comité Social d'Entreprise, outil de casse des droits conquis par les travailleurs à la libération de la France, après avoir chassé l'occupation nazie et le gouvernement pétainiste collaborationniste.

En lien, le résultats des élections professionnelles à Renault-Cléon dans laquelle la CGT obtient 16 élus sur 29.

Commenter cet article