Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le GPS&O, la nature, les petits zoiseaux et les promesses politiciennes

La  prochaine réunion de la méga communauté urbaine du Gross, pardon du Grand Paris Seine & Oise se tient jeudi 27 septembre, à 16h, salle des fêtes de Gargenville. Au premier point de l'ordre du jour: la délibération pour un avis favorable au projet de carrière HeidelbergCement/Calcia, signée par Philippe Tautou, président de droite du GPS&O, et proposée au vote des  élus communautaires.

Mais le 14 octobre 2017, le maire de droite de Mantes-la-Jolie, écharpe tricolore de député de droite, était en tête d'une manif de 500 personnes pour s'opposer au projet d'extension des carrières Calcia.

Ceci dit, aujourd'hui, les patrons du GPS&O demandent que les élus communautaires approuvent l'extension de la carrière. Certes, le vote est assorti d'une "réserve  sur le caractère insuffisant de la connaissance des conséquences du projet sur la ressource en eau d’un point de vue quantitatif et qualitatif ".

Mais c'est du bla-bla-bla politicien! Soit on a des doutes sérieux sur les conséquences en matière d'eau potable et dans l'attente de meilleures connaissances, on vote contre. Soit on est certain que l'extension de la carrière est profitable à la région et on vote pour.

Surtout que l'Association Vexinoise contre les  Carrières Cimentières, vent debout contre ce diktat du cimentier, propose une alternative pour sauvegarder la nature et les emplois :  approvisionner Calcia-Gargenville à partir d'autres usines Calcia qui ne fonctionnent pas à plein régime, par voie fluviale ou par le rail, pour réduire la pollution atmosphérique tout en sauvegardant la ressource en eau, 100 hectares de terres agricoles, un nombre d’emplois significatif et les "paysages remarquables" du Vexin français..

Quoi, par péniches ou par train? Vous rigolez ou pas, pourrait dire le pouvoir actuel dans sa casse à marche forcée de ces modes de transports.

Quant à la direction du GPS&O qui soi-disant défend l'emploi dans l'usine Calcia de Gargenville, elle vend plutôt son âme au diable. Si tant soit est que l'âme et le diable existent. Mais plus sûrement, dans notre mauvaise société, les forces de l'argent ont toujours la part belle pour leur business libre et non faussé.

Rassemblement donc à 15h, jeudi 27 septembre, sur le parking de la Salle des fêtes de Gargenville, lieu où se tient l'assemblée communautaire, pour dire aux élus de briser les vieux modes de fonctionnement politique, et de refuser franchement  ce projet désastreux.

Commenter cet article