Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Si vous ne le saviez, un fusible protège les appareils disposés sur un circuit électrique. Monsieur Alexandre Benalla en était un de choix, vu qu'il protégeait l'éminente personne de notre présidmonarc, avec logement dans l'arrière cour du palais de l'Elysée, bagnole et chauffeur de fonction. Même qu'il était adoubé  Sous-chef du cabinet de notre Jupiter.

Donc, ce premier mai, muni d'une autorisation espéciale paraphée par le Chef de cabinet pour observer les manifs, le voilà casqué comme un CRS, tabassant dans les rues de Paname. Et pour montrer qu'il n'était pas n'importe qui aux yeux des dites forces républicaines garantes de l'ordre public, on le filme aussi avec un brassard de la police nationale et jactant dans un talkie-walkie. Et il était épaulé dans cette soi-disant OBSERVATION par un gendarme de réserve payé lui par le parti politique majoritaire à l'Assemblée nationale.

Très naturellement, les dites images ont été vues par le chef en titre du cabinet de l'Elysée, lequel en a avisé ses chefs directs, c'est à dire le président de notre république et son grand manitou de la police Gérard Colomb, ministre d'Etat. Bon, la Préfecture de police de Paris était aussi au courant si j'ose dire. Et d'autres aussi. Et tout ce beau monde, dans leur tour d'ivoire, avait pensé circulez, il n'y a plus rien à voir.

Et puis, ça s'est su. Et le fusible est en train de fondre. Lui et le pandore de réserve qui officiait à ses côtés ce 1er mai.

On va remettre un autre fusible. Il faut bien protéger  le beau monde aux affaires. Au propre comme au figuré.

Du coup, cette affiche est nulle et non avenue... Et la politique politicienne respire... Ah, ce qu'on est bien dans un état de droit, comme ils disent.

Ainsi fond fond le fusible le fusible ainsi fond fond 3 p'tits tours et puis s'en vont (air bien connu en politique politicienne)

Commenter cet article