Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Wouaouh! Record du monde pour Emmanuel Macron!

Non, méchantes langues que vous êtes, ce n'est pas jusqu'à ce jour à cause du nombre de décrets antisociaux paraphés de son auguste main ou de celui des lois antisociales adoptées par ses députés à la godasse plombée. Mais Manu Mac Macron a passé 57 minutes en audience avec le pape à Rome. Mieux que Barack Obama quand il était le big boss de la libre Amérique, c'est dire la performance. Les téloches privées, comme celles dites publiques, ont commenté grandement ce glorieux évènement de notre président suprême.

Du coup, les larmes aux yeux, après cette entrevue mirifique entre le chef de l'église catholique et le président de notre République laïque -si, si, c'est gravée ainsi dans notre Constitution- l'égal de Jupiter sur terre a dit que notre patrie des droits de l'homme accueillerait quelques-uns des 223 réfugiés du Liveline que l'Italie et Malte, états à part entière de l'UE du capital, refusaient. Même que Malte est d'accord désormais pour que le Liveline aborde dans son port. Il faut dire que ce paradis fiscal arbore la croix chrétienne sur ses couleurs nationales.

Bref, grâce à la poigne humanitaire de notre président, ils seront 6 états de l'UE aux racines chrétiennes à se partager les 223 réfugiés échoués sur le navire de l'ONG. Ce qui fera 27, 1666 êtres humains chacun. Pourvu qu'ils ne laissent pas le 1,666 en rade sur Malte...

Bon, à Rome, l'ex-banquier d'affaires a été intronisé Chanoine de Saint-Jean-de-Latran, une tradition datant de l'Ancien régime. C'est dire si notre 5e République fait dans le progrès social. 

Il est également co-prince de la principauté d'Andorre, autre paradis fiscal mais pas membre de l'UE du capital. Co-prince avec l'évêque espagnol d'Urgell depuis des siècles et des siècles. La Révolution française en 1793 avait refusé d'exercer sa souveraineté sur Andorre. Mais ensuite, Napoléon,  le premier du nom, avait repris le flambeau qui jusqu'à aujourd'hui reste toujours allumé.

Pour en revenir à la France, notre République est dite "démocratique, laïque et sociale". Sans blaguer du tout.

Commenter cet article