Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

CAPTURE D'ECRAN CGT-CHEMINOTS STRASBOURG

CAPTURE D'ECRAN CGT-CHEMINOTS STRASBOURG

Laurent Berger, le patron de la CFDT, le claironne sur tous les médias de la pensée unique: Pas question que la Cfdt-cheminots fasse grève en juillet et août. Du coup, dociles, les cheminots de la Cfdt attendent "le contenu des engagements de la SNCF pour se prononcer": Sans blaguer? L'UNSA ferroviaire se prononcera sur "les rencontres avec le patronat ferroviaire ou les jours marquants".  La CGT-Cheminots, en responsabilité, estime qu’il est indispensable de poursuivre l’ancrage de l’action dans la durée, cet été, sur des dates et des modalités qui seront dévoilées au fur et à mesure.

Communiqué de la CGT-Cheminots du 20 juin 2018:

Les chiffres du jour:

• 613, c’est le nombre total de cheminots qui ont rejoint la CGT depuis le 22 mars ;
• 480, c’est le nombre de cheminots Exécution qui ont rejoint la CGT depuis le 22 mars ;
• 114, c’est le nombre de cheminots Maîtrise et Cadres qui ont rejoint la CGT depuis le 22 mars ;
• 19, c’est le nombre de cheminots retraités qui ont rejoint la CGT depuis le 22 mars.

La lutte exemplaire menée depuis 16 séquences de 2 jours sur 5 par les cheminots résonne déjà comme une bataille inédite.

A l’aube de la 17e séquence, il convient de maintenir la mobilisation, 80 % de la loi reste à écrire.

RESTONS EXIGEANTS !

Les 22 et 23 juin prochains, nous devons démontrer au Gouvernement, au patronat ferroviaire et à la direction SNCF qu’ils n’ont toujours pas répondu à nos revendications.

Certes, la loi est votée. Cependant, les multiples ordonnances et décrets restant à écrire sont autant de fenêtres de tir qu’il nous faut utiliser.

Par ailleurs, le relevé de décisions transmis par le Gouvernement à l’issue de la table ronde tripartite du 15 juin dernier, s’il éclaire sur l’état d’esprit global du patronat et du Gouvernement, est loin de répondre aux exigences des cheminots sur l’ensemble des aspects de la réforme.

INTERFÉDÉRALE DU 19 JUIN:

Les organisations syndicales CGT, UNSA, SUD-Rail, CFDT, se sont réunies afin de partager leurs analyses sur le contexte, le rapport de forces, sur les « annonces » formulées et les suites à donner au conflit.

L’UNSA réaffirme qu’elle est inscrite dans l’action jusqu’au 28 juin et, le cas échéant, au-delà, sur les rencontres avec le patronat ferroviaire ou les « jours marquants ».

SUD-Rail souhaite poursuivre cet été, sous d’autres formes en ciblant des dates importantes.

La CFDT réaffirme qu’elle est inscrite dans l’action jusqu’au 28 juin. La suite dépendra du contenu des engagements de la direction SNCF.

La Fédération CGT des Cheminots, en responsabilité, estime qu’il est indispensable de poursuivre l’ancrage de l’action dans la durée.

C’est à ce titre qu’elle a décidé de déposer un nouveau cycle de DCI afin de poursuivre la grève cet été sur des dates et des modalités qui seront dévoilées au fur et à mesure.

 

Commenter cet article