Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

210 boîtes de lait en poudre infantile 900 g Premingest 2eâge de 6 mois à un an, de la marque Lactel Milumel, ont été dérobées en Seine-Maritime. Lot retiré de la vente en décembre dernier après le scandale Lactalis. L'Agence régionale de santé lance une mise en garde.

Mais pourquoi ce lot contaminé n'a-t-il pas été détruit depuis décembre dernier? Lactalis explique dans un communiqué: "Notre prestataire missionné et agréé pour la destruction des boîtes de lait infantile retirées du marché, a été victime d'un vol mercredi 9 mai. Il s'agit de 210 boîtes de lait qui étaient en attente de déchargement vers leur lieu d'incinération sur le site situé en Seine-Maritime."

L'Association des familles victimes du lait contaminé aux salmonelles (AFVLCS) s'interroge : "Comment un tel vol peut-il être possible et quelles mesures de sécurité étaient mises en œuvre sur ce site pour que cela puisse avoir lieu ?" Bonne question, non?

L'AFVLCS rappelle par ailleurs que "depuis des mois, les familles demandent à ce que l'intégralité des boîtes rappelées et retirées du marché puissent être incinérées et que des procès-verbaux de destruction puissent être rédigés".

Bon, ça n'a peut-être rien à voir, mais les députés à la botte du président des riches ont voté une loi sur le secret des affaires, parlementaires de la droite et ceux de la société civile ou des ex-socialistes tous compatibles avec la politique de droite d'Emmanuel Macron. C'était pour appliquer un diktat de l'UE du capital. Ben oui, à Bruxelles, business is business et ça depuis très très longtemps.

CAPTURE D'ECRAN

CAPTURE D'ECRAN

Commenter cet article